Sur RTL, Eric Zemmour se demande si, bientôt, le gouvernement socialiste va envoyer ses lecteurs en prison

Après sa chronique habituelle du jeudi matin, Eric Zemmour est interrogé sur la polémique autour de son entretien au Corriere della Sera, rapporte LePoint.fr :

“Avez-vous ou non parlé de déportation ?” lui a demandé le journaliste de RTL. “C’est une histoire extraordinaire, je n’ai jamais prononcé ce mot, le journaliste du Corriere della Sera non plus. On m’a accusé d’avoir dit un mot que je n’avais pas prononcé, puis de ne pas avoir contredit un mot qui n’avait pas été prononcé”, s’agace Éric Zemmour, qui dit n’avoir jamais demandé le départ des musulmans de notre pays. “C’est ridicule. On ne va pas faire sortir des citoyens français”, affirme-t-il.

Éric Zemmour n’hésite cependant pas à surenchérir sur sa vision de “l’identité française”. “Je pense effectivement que la situation actuelle qui fait que les communautés se figent sur le territoire de la France est une situation dramatique.” Et le chroniqueur de prédire une “guerre civile entre des communautés qui vont s’affronter, car elles n’auront plus les mêmes valeurs ni les mêmes intérêts”. “La France, historiquement, est le pays des guerres civiles et des guerres de religion. Je l’analyse et je le pressens”, assure-t-il.

Éric Zemmour s’est ensuite emporté contre les politiques et les médias qui affirment qu’il ne doit plus être accueilli sur les plateaux télé. Jean-Christophe Cambadélis est l’héritier de “Saint-Just et de sa vieille phrase : pas de liberté pour les ennemis de la liberté”. “Quand le ministre de l’Intérieur vient nous dire qu’il faut se mobiliser contre moi, qu’il faut manifester contre moi, vous vous rendez compte ? La prochaine fois, qu’est-ce qu’ils vont faire ? Envoyer mes lecteurs en prison ?” s’interroge Zemmour.

Avant de tacler Jean-Luc Mélenchon, qui avait traduit l’interview du Corriere della Sera et publié des extraits sur son blog. “Jean-Luc Mélenchon a traduit l’interview, alors qu’il ne parle pas italien. […] Ce sont des méthodes staliniennes. Pour un ancien trotskyste, c’est un retour aux sources”, lâche-t-il avant de conclure : “Il faut sortir de la malveillance permanente de la psychologisation bidon. Je suis là pour défendre des idées, c’est tout. Peut-on me donner ce crédit-là ?”

Articles liés

19Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Hyperion , 19 décembre 2014 @ 16 h 29 min

    La France : pays des droits de l’homme et de la liberté d’expression Du n’importe quoi, oui ! La langue de bois, la pensée unique, l’intolérance, la bêtise au front de taureau règnent en maître dans ce pays. Ces pseudo intellectuels, ces socialeux rapaces, caviar et creux, ces scribouillards qui veulent asservir la pensée tout en se remplissant les poches, cette vulgate soixante-huitarde débile et lâche, ces chiens de garde partout et ces soi-disant associations de la pensée au ras des caniveaux existant uniquement grâce aux subventions des gouvernants, telle est la désolante réalité. Combien de temps les Français vont-ils supporter cette chienlit qui, si elle perdure, nous déclassera au rang des pays du tiers-monde ?

  • biquette83 , 19 décembre 2014 @ 16 h 31 min

    Entièrement d’accord, il faudra beaucoup de place pour ma famille, mes amis et moi. Il y a quelques jours, à 8h30 sur RMC, j’ai entendu JJ BOURDIN. Il a attisé la haine contre M.ZEMMOUR que j’admire. On devrait tous chanter la chanson de Guy BEART, la vérité “le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté” …..
    Les paroles sont de circonstance pour M.ZEMMOUR et les français qui aiment la France, sa culture, son histoire.
    Pour l’aider, achetons son dernier livre “le suicide français”.

  • HIBISCUS , 20 décembre 2014 @ 17 h 18 min

    C’est la peau de Zemmour qu’ils veulent, ces veules, perfides, fourbes personnages
    peuvent le mettre en tôle si cela est leur bon plaisir.

  • xrayzoulou , 22 décembre 2014 @ 0 h 40 min

    Il va falloir faire de la place dans les prisons : je ne m’en fait pas la bonovipère se fera un laisir de le faire !
    Là peut-être nous ne risquerons moins que dehors, et ce sera vous le nabot 1er dit Bidochon et tous les manchots, car qui va travailler pour payer les vandales que vous chouchouter ?
    Nous serons tous en taule et ces pauvres immigrés, les islamistes radicaux…. ne pourrons plus toucher de subsides à moins que vous leur donniez sur vos deniers !!!

  • thetruth , 23 décembre 2014 @ 22 h 54 min

    Dans quel pays vivons – nous? A quand l’interdiction ou les coupures intempestives du Net? Je ne partage pas forcément tous les arguments d’ E.Zemmour, mais au nom de quoi n’aurait – il pas le droit de s’exprimer? Parce que les petites soldats de la bien- pensance, .Plénel, aux accents de prédicateur -il faut l’écouter lors de sa chronique sur France Culture le jeudi matin, sans contradicteur, prendre son ton de révérend, lui qui coupe la parole, parle en même temps que son interlocuteur lorsqu’il est sur un plateau TV et mélange tout pour mieux perdre son interlocuteur, et mentir-, Ruquier et l’infâme Caron, ces censeurs de la vérité et les encenseurs de fausses vérités et de mensonges, et de réalités camouflées…

Les commentaires sont clôturés.