La fin de l’Islam historique?

La fin de l’Islam historique?

https://www.youtube.com/watch?v=DEhNarfrlec

 

Par Charles Chaleyat

Ils ont déclaré la guerre au monde entier…

Ces derniers jours, le président égyptien a tenu un discours ferme quant à l’islam, discours que nos médias – en accord avec les pouvoirs ayant facilité son entrée en Europe – ne veulent toujours pas entendre et nous savons pourquoi : grâce à l’immigration sauvage, on va briser les nations européennes et les faire entrer dans le grand marché mondial. Al Sissi n’est pas le premier à souhaiter que l’islam se débarrasse de ses oripeaux sanglants hérités d’un autre âge et qui conduisent les pays musulmans (1,5 milliards d’hommes) à être en guerre déclarée, sourde ou projetée avec le monde entier !

Si le Dahr al islam veut soumettre le Dahr al harb (c’est-à-dire en fait le reste du monde soit sept milliards d’individus), nous allons vers un monde de guerres et exactions perpétuelles, d’où d’ailleurs cet islam sortira vaincu. Inutile de dire que ni la Chine ni la Russie et encore moins l’Inde ne se laisseront faire. L’expansion des réactions musulmanes, sanglantes et brutales, partout dans le monde (Pakistan, Indonésie, Niger, Nigeria, etc.) aux caricatures de Charlie Hebdo, le redoublement des attentats en Europe, ne vont pas arranger les relations entre musulmans et non-musulmans, les premiers devenant, hélas dans les opinions publiques, des chiens enragés ou des fous assassins dont il faut se méfier dès l’abord et à tout moment (dans le métro, dans les magasins,  les administrations..)… Nous avons le souvenir du massacre d’El Halia (Algérie, 1955) perpétré par ceux là mêmes qui travaillaient avec les Européens et les avaient prévenus d’une attaque ‘terroriste’ du FLN. Nous avons la mémoire de ces musulmans irakiens envahissant et pillant les demeures de ceux qu’ils appelaient amis : les chrétiens irakiens, une fois l’Etat Islamique en guerre. Nous n’oublierons jamais les moines de Tibérihine. Et, malgré leurs grossières et stupides agressions dessinées, les journalistes français récemment abattus par les enfants de ce qu’ils avaient soutenu depuis toujours : l’immigration sauvage…

Les musulmans sont « incapables de supporter l’existence d’autrui comme autrui. Le seul moyen pour eux de se mettre à l’abri du doute et de l’humiliation consiste dans une ‘néantisation’ d’autrui, considéré comme témoin d’une autre foi et d’une autre conduite » Lévi-Strauss, 1955.

La balle est désormais dans le camp musulman. Vont-ils entendre la voix d’un des principaux chefs des pays musulmans, musulman lui-même ou poursuivre la guerre qu’ils ont déclenchée contre nous et beaucoup d’autres ?

NB

Extraits du discours du président Al Sissi:

” Nous avons parlé plus tôt de l’importance du discours religieux, et je tiens à réitérer que nous n’en faisons pas assez en ce qui concerne le vrai discours religieux. Le problème n’a jamais été avec notre religion. Peut-être que le problème réside dans l’idéologie, que nous sacralisons. Je parle d’un nouveau discours religieux, qui doit être en accord avec notre époque.

 Je m’adresse aux oulémas et aux imams. Nous devons examiner la situation actuelle en adoptant une perspective vaste et éclairée. J’en ai parlé à plusieurs reprises dans le passé. Nous devons examiner la situation dans laquelle nous nous trouvons, en adoptant une perspective éclairée. Il est inconcevable que la pensée que nous tenons pour sacrée puisse faire de l’entière communauté islamique une source d’anxiété, de danger, de meurtre et de destruction partout dans le monde. Il est inconcevable que cette idéologie … je ne parle pas de «religion», mais d’«idéologie» – le corpus d’idées et de textes que nous avons sacralisés au cours des siècles – soit rendue au point où il est devenu très difficile de la remettre en question.

Nous avons atteint un point où cette idéologie est hostile au monde entier. Il est inconcevable que 1,6 milliard de musulmans puissent tuer la population du monde entier, soit sept milliards de personnes, aux fins de pouvoir vivre. Je tiens ces propos ici, à Al-Azhar, devant cette assemblée de dignitaires religieux et d’oulémas. Qu’Allah soit témoin, au Jour du Jugement, de la vérité de vos intentions, en ce qui concerne ce que je vous dis aujourd’hui. Vous ne pouvez pas comprendre les choses clairement quand vous êtes enfermés dans cette idéologie. Vous devez en sortir et observer de l’extérieur, afin de vous rapprocher d’une pensée vraiment éclairée. Vous devez vous opposer à l’idéologie actuelle avec fermeté. Permettez-moi de le répéter: Nous devons révolutionner notre religion.

Honorable Imam [le Grand Cheikh d’Al-Azhar], vous portez la responsabilité devant Allah. Le monde entier attend votre parole, car la nation islamique se déchire, se désintégre, et s’en va à sa perte, et cela, de nos propres mains.”

coran-avertissement

Articles liés