Dans le nouveau centre pour envahisseurs d’Ivry-sur-Seine

Dans le nouveau centre pour envahisseurs d’Ivry-sur-Seine

C’est le contribuable français qui régale !

Vous noterez que de nombreux Parisiens, étudiants ou âgés, sont forcés de (sur)vivre dans moins confortable que ces logements neufs. Comment y voir autre chose que de la préférence étrangère ?

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • gerard , 20 janvier 2017 @ 8 h 23 min

    Nos enfants paient 800€ de loyer pour travailler sur Paris bien obligés quand on habite la province !
    Oui mais ce ne sont pas des migrants eux ! ( pour un semblant de studio sous les toits de 25 m2 )Honte a toi France ……

  • vikinglenormand , 20 janvier 2017 @ 9 h 10 min

    Dans une France PS il faut étre obligatoirement étrangers que Français pour avoir un abris pour se loger car tout cela va bien sur étre gratuit (chauffage,électricité,eau)bientot nous allons devenir plus pauvre que les migrants.

  • André , 20 janvier 2017 @ 16 h 19 min

    Mon blog ouvert d’il y a plus de quatre ans a sauté. Déjà des dizaines d’articles prémonitoires de 2013 furent censurés… Les ennemis prennent conscience que tout ce que j’ai publié en 2013 particulièrement, a commencé par s’accomplir. Malheureusement, je vous l’avais annoncé, plus personne n’arrêtera rien tout…. Mais faites en sorte de limiter la casse. Je mets en ligne sur mon hébergeur protégé une vidéo recollé qui n’est pas de moi, mais qui résume merveilleusement bien tout ce dont je n’ai cessé de hurler depuis 2008. J’envoie le lien …

    https://gloria.tv/video/Tztg4vHk7wqm6Nbu1BtmSHK48

    Talmud, kabbale, illuminati, judéo-maçonnerie, même combat…..
    gloria.tv
    Je confirme que nous sommes bien dans la fin des temps…
    Ne vous laissez pas surprendre….

    André

  • BUREAU , 20 janvier 2017 @ 17 h 16 min

    Bravo à la clique de hollande et à toutes ces associations qui préfèrent s’occuper des migrants que d’aider les pauvres français. Quelle honte, nous sommes dans un pays que je ne reconnais plus, où il vaut mieux être africain que français.

Les commentaires sont clôturés.