Le Gouvernement veut « apaiser » les organisations militantes gays

Selon un indiscret du Journal du Dimanche, Claude Greff, secrétaire d’État à la Famille, rencontrera cette semaine les représentants de l’association Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT), pour apaiser la polémique après les propos de l’élu UMP Christian Vanneste. Cette association n’existe pas : sans doute s’agit-il du Centre LGBT Île-de-France.

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 19 février 2012 @ 13 h 20 min

    Une association qui n’existe pas ? Donc une association qui n’est pas déclarée ? Et qui touche combien ?

  • Robert , 19 février 2012 @ 13 h 54 min

    Jejomau,
    Il y a les associations qui vivent du bénévolat et du dévouement de leurs membres, elles peuvent s’estimer représentatives de quelque chose.
    Et puis il y a toutes les usines à gaz, destinées à toucher des subventions, dont les militants contribuent souvent à nombre d’autres associations fantômes, qui permettent de placer les amis de gauche et d’extrême gauche, c’est d’ailleurs une spécialité trotskiste. Celles-ci ne servent qu’à fournir des moyens financiers et de pression pour une cause politique de façon déguisée et anti-démocratique. C’est le cas de la plupart des associations qui polluent l’espace médiatique et monopolisent les subventions publiques.
    La démocratie et l’égalité ne sont que des slogans à destination des idiots utiles.

  • jejomau , 19 février 2012 @ 18 h 00 min

    Oui, j’entends bien vos propos. Mais je dans les deux cas que vous citez – en toute logique – une association qui s’estime représentative d’une action lambda qu’elle mène sur le terrain en engageant des individus, des familles, etc.. derrière elle.. est normalement déclarée en Préfecture.
    On fait suffisamment la chasse au “catho” prénommé : “extrémiste”, “intégriste” etc… en l’obligeant à se conformer aux Lois de la République pour que les Trotskystes et gauchistes n’en soient pas exonérés.. Alors que dans le même temps ils toucheraient des subsides très conséquents votés lors des réunions de Conseil Généraux. Ce me semble en tout cas.
    Donc, quel est le nom de cette assocaition “qui n’existe pas” apparemment alors qu’il semblerait qu’elle ait l’oreille complaisante de politiques.. laissant entendre un fonctionnement financier de toutes façons…?
    Je trouve normal que l’idiot d’intégriste que je suis exige la réciprocité dans la transparence qu’on nous demande toujours…
    Bien sûr, ce que j’en dis…

  • Robert , 19 février 2012 @ 19 h 00 min

    Mon cher Jejomau,
    La loi de 1905 sur la laïcité a été créée par les républicains souvent francs-maçons afin de diminuer l’influence des institution catholiques y compris caritatives
    Ces dérives déjà anciennes, regardez ce qu’ont fait le PC et la CGT sont logiques de cette mentalité idéologique.
    Comme disait bien Maurras “la république gouverne mal, mais se défend bien”.

  • gorgolias , 23 février 2012 @ 12 h 48 min

    C’est simplement que le journaliste du JDD a sorti un nom qui n’existait pas, c’est tout. Il s’est trompé. On ne parle pas de théorie du complot mais tout bonnement d’incompétence professionnelle. Qui ça étonnera par les temps qui courent ?

Les commentaires sont clôturés.