Le 24 mars, vous manifestez comment ?

Alors que la Préfecture de police de Paris a pris lundi un arrêté interdisant à la Manif pour Tous les Champs-Élysées, Nouvelles de France sonde ses lecteurs. Merci de répondre en toute franchise. Bien entendu, l’anonymat des réponses est garanti. Et, pour cette fois, il est possible de cocher plusieurs cases.

[poll id=”33″]

Merci de noter que, réalisé sans échantillon représentatif, ce sondage n’a qu’une valeur indicative. Il donne seulement une idée des opinions ou de la situation déclarée des lecteurs réguliers et occasionnels des Nouvelles de France.

Lire aussi :
> Le 24 mars, ne cédons pas : Les Champs-Élysées appartiennent à ceux qui y descendent ! par Me Frédéric Pichon
> Les Champs-Élysées ou rien ! par Éric Martin

Autres articles

33 Commentaires

  • DAISY , 19 mars 2013 @ 13 h 02 min

    Deux poids, deux mesures.
    Les syndicats ont le droit de manifester où bon leur semble. Dès lors que la droite essaie de se faire entendre contre un projet du gouvernement socialiste, ce dernier met tout en œuvre pour nous empêcher de nous exprimer. Ceci ressemble étrangement à une dictature soviétique… Raison de plus pour ne pas céder !

  • vu de sirius , 19 mars 2013 @ 13 h 32 min

    Il n’est pas impossible que la Préfecture, à la botte du Pouvoir, maintienne l’interdiction de manifester…j’irai tout de même, mais je crains un scénario style 6 février 1934…(pour les anciens qui connaissent)

  • Charly , 19 mars 2013 @ 13 h 34 min

    La bonne question aurait été : le 24 mars, vous manifestez où ?

    Toutes ces gesticulations de la Manif pour tous respirent l’amateurisme à plein nez. Il faut arrêter les “flonflons”, les petits drapeaux bleus et roses et toutes ces conneries. Le nom même “Manif pour tous” calqué sur “Mariage pour tous” était une erreur.

    Il faut organiser des assises de la Résistance pour transformer le mouvement en parti politique, y associer le collectif de maires hostile au mariage homosexuel et viser 2014.
    Tous les élus qui ne rejoignent pas le mouvement seront mis devant leurs responsabilités : ne pas hésiter à donner des consignes de vote contre les maires qui se présenteront sans l’appui politique du mouvement parce qu’ils sont pour la dénaturation du mariage ou ne veulent pas se prononcer.
    Quant aux électeurs, ils doivent agir en citoyens responsables jusqu’au bout : qu’ils cessent de voter contre X ou Y parce que sa tête ne leur plaît pas ou parce qu’ils ont envie d’aller à la pêche ce jour-là. Il doivent faire leur devoir électoral en faisant tomber les élus hostiles à la loi naturelle du mariage.
    Influencez-vous des méthodes du mouvement 5 Étoiles de Beppe Grillo.

  • Charly , 19 mars 2013 @ 13 h 36 min

    Pas 1936, … 1934.

  • conneriephobe , 19 mars 2013 @ 14 h 08 min

    Allez où bon vous semble mais n’oubliez pas votre drapeau aux couleurs de la France : bleu, blanc, rouge.

  • RH , 19 mars 2013 @ 14 h 15 min

    Où peut-on voir et lire cet arrêté ?

    Ensuite est-ce que quelqu’un de sérieux ayant une bonne connaissance en Morale en tant que science (un prêtre par exemple) peut donner l’attitude à suivre de façon argumentée ?

    Personnellement (je m’y connais très peu en Morale donc je donne juste une opinion sans valeur) je pense qu’il faut respecter l’autorité dans un Etat de droit, même corrompu. Mais un état qui s’attaque au dictionnaire (et donc au ciment de l’unité du peuple) et qui ne protège plus les enfants est-il un Etat de droit ? A priori non.

  • Madeleine , 19 mars 2013 @ 14 h 20 min

    Je trouve stupide de parler de baisser la culotte quant à l’attitude des organisateurs. Il est toujours très facile de jouer les va-t-en guerre quand on n’est pas organisateurs et que l’on prend le train en marche.
    Ces gens ont beaucoup de courage et beaucoup de français de tout crin ne pourront que dire un grand merci à Frigide Barjot dont je salue la façon pondérée de mener les choses

    A bon entendeur, salut

Les commentaires sont fermés.