58 signataires contre la loi bioéthique

Le député Dominique Souchet a lancé un appel contre la loi bioéthique dans l’hebdomadaire Valeurs Actuelles de jeudi. Sa tribune est cosignée par 58 députés appartenant aux formations Nouveau Centre, UMP et Mouvement pour la France (MPF). Ils condamnent « les risques de dérives auxquels la recherche est exposée. » Dominique Souchet rappelle que les premières dérogations au principe d’interdiction de recherche sur les embryons, accordées à titre expérimental se sont révélées « décevantes ». Il prône, en revanche, la recherche sur les cellules souches adultes car, selon lui, « à l’inverse des cellules embryonnaires, l’obtention de ces cellules ne passe pas par la destruction d’un embryon et ne suscite donc aucune réserve éthique. » Outre les considérations « idéologiques », Dominique Souchet dénonce les pressions du lobby des grandes entreprises du médicament (Leem) qui, selon lui, « n’a cessé de chercher à influencer discrètement gouvernement et législateur en faveur d’une suppression du principe d’interdiction. » Réfutant l’idée que les signataires de cet appel seraient opposés à la recherche, le député non-inscrit, membre du MPF, estime néanmoins que le rôle du législateur est de créer un cadre juridique garantissant « contre toute utilisation ou manipulation de la vie humaine. »

Autres articles