Jérôme Kerviel n’a pas été condamné pour escroquerie, Michel Sapin le traite d’«escroc»…

“Monsieur Kerviel est un délinquant et un délinquant condamné par la justice française pénalement (…) C’est un escroc” qui “doit bien entendu purger sa peine”, a déclaré Michel Sapin dans Le Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. Sur la demande d’immunité de possibles témoins formulée par l’ancien trader, le ministre de des Finances et des Comptes publics juge qu’“il n’a pas à s’adresser au Président de la République de cette manière là. Il existe des institutions judiciaires en France, il peut faire des demandes pour aménager sa peine, il en a parfaitement le droit. Il peut, suivant des procédures extrêmement précises, saisir le Président de la République d’une demande de grâce, ça fait partie de la loi et du respect des droits des uns et des autres, mais qu’on arrête avec ce cinéma, tout ça ne s’y prête pas”.

L’oligarchie et la direction de la Société Générale doivent bien rigoler.

Autres articles

23 Commentaires

  • sergio , 19 Mai 2014 à 16:58 @ 16 h 58 min

    Sapin , à l’ instar de ses comparses socialos , est bien mal placé pour traiter Kerviel d’ escroc : ce gouvernement de coquins est truffé d’ escrocs de haut vol qui eux , ne seront jamais condamnés , of course !…..

  • V_Parlier , 19 Mai 2014 à 17:02 @ 17 h 02 min

    Venant d’un membre de la clique corrompue/vendue (au choix) qui nous anti-gouverne, cette remarque est insupportable, même si Kerviel était réellement un escroc (ce que nous ignorons en fait, tout comme l’ignore ce bon Sapin).

    Et les Dibrani, ils n’étaient pas des escrocs peut-être? Ca ne les a pas empêchés de monopoliser l’attention de Hollande lui-même (heures de travail chèrement payées pour résoudre un tel problème à l’échelle des problèmes nationaux…). Une fois de plus, il y en a qui manquent une bonne occasion de se taire et de se faire tout petits petits.

  • Robert , 19 Mai 2014 à 18:54 @ 18 h 54 min

    Si Kerviel “est un escroc”, alors son patron la Société Générale je crois doit être considéré comme une organisation vouée à d’escroquerie. Parce que n’oublions pas que les manoeuvres en bourse de Kerviel n’ont jamais été remises en cause tant qu’elles faisaient gagner des fortunes à sa société. il n’a été accusé puis condamné qu’a partir du moment ou ces manoeuvres ont fait perdre sur un coup de bourse cinq milliards à sa société.
    Et on veut nous faire croire que Kerviel serait seul responsable de cette perte.
    Qu’ont fait Sapin et ses collègues socialistes pour condamner cette société qui est renflouée de sa perte par les contribuables ?
    L’escroc, c’est lui et ses copains-complices ! Kerviel n’est qu’un lampiste qui on a donné impunément des pouvoirs de spéculation et qui, quand ça tourne mal, se retrouve seul responsable, seul fusible d’une entreprise (…) qui perdure après son départ à notre détriment.

  • Charles , 19 Mai 2014 à 18:55 @ 18 h 55 min

    L’analyse du dossier démontre que nous avons une succession d’embrouilles
    de la part de la direction avec le supérieur hiérarchique direct qui touche
    in fine,une indemnité de 1 Million € après avoir été licencié pour faute grave.

    Il faudrait accorder les violons. Le prix de son silence ????
    Quand il y a faute grave,on ne verse pas d’indemnités transactionnelle….
    Ce dossier pue a 100 mètres.

  • gerard57 , 19 Mai 2014 à 22:29 @ 22 h 29 min

    Sapin ferait mieux de la boucler. C’est qui le copain des escrocs véritables à la Cahuzac, le copain des francs-maçons ? C’est qui, l’escroc qui nous vend la croissance pour chaque fin de mois ? L’escroc qui nous fait croire que la France se porte bien ? J’aimerais bien dire ce que Thierry Rolland disait de M. Foot !

  • eric-p , 20 Mai 2014 à 3:23 @ 3 h 23 min

    Je ne comprends pas votre position Eric Martin.
    Les manoeuvres frauduleuses de Kerviel ont été faites sur le dos de la banque….qui a dû être renflouée avec de l’argent public.
    Kerviel ne mérite AUCUNE indulgence et l’attitude de certains ecclésiastiques relève pour le moins d’une certaine naïveté.
    Défendre Kerviel justement, c’est se laisser infiltrer par l’idéologie gauchiste
    consistant à victimiser systématiquement les voleurs (écoutez Arlette Laguillier !)
    pour mieux stigmatiser les bourgeois (Ici la Sté Générale ).

    Si Jérôme Kerviel n’a effectivement pas été condamné pour escroquerie, la tentative d’escroquerie vis à vis de la banque est bien avérée.
    Qu’on arrête tout de suite ce cinéma politicien consistant à faire semblant de croire aux thèses défendues par Kerviel (Je suis un Pooovre trader victime du système !) qui ne toent pas la route une seule seconde.
    En réalité, la démarche de Kerviel est pathétique.
    Je trouve que le “système” est particulièrement indulgent à son égard.
    C’est bien; celà va encourager de nouveaux traders à agir de la même manière en sachant qu’ils ne risquent in fine pas grand chose.

    Je rappelle qu’aux USA, Bernard Madoff a pris une peine de prison beaucoup plus lourde et que le fils de Madoff a été retrouvé “suicidé”…

  • monhugo , 20 Mai 2014 à 9:20 @ 9 h 20 min

    Il faut appeler un chat un chat, et fripon qui le mérite. Kerviel est un bouc émissaire, et Sapin une canaille. Le premier est au trou, le second parade sous les ors de la République. Chacun à sa place, donc…

Les commentaires sont fermés.