Surtout… Pasdamalgam !

Autres articles

16 Commentaires

  • J. Elsé , 19 Mai 2016 à 9:58 @ 9 h 58 min

    Quelle honte : demander à un envahisseur (oups ! mon clavier a dérapé) je voulais écrire immigré de remplir des papiers alors qu’il y a des suites libre au Carlton.

  • Gérard Couvert , 19 Mai 2016 à 10:08 @ 10 h 08 min

    Une seule solution, tragique, violente, inhumaine par certains aspects, mais inéluctable si nous voulons sortir de ce cauchemar vivants : retour au bled pour tous, y compris ceux à qui l’on fait croire qu’ils sont français.

  • Marino , 19 Mai 2016 à 10:57 @ 10 h 57 min

    * Les employées du Pôle Solidarités d’Annecy n’en reviennent toujours pas.

    L’individu est un Soudanais de 28 ans : Fin avril, il a obtenu le statut de réfugié. C’est donc avec sa carte de réfugié qu’il se présente, mardi matin, au pôle solidarité, qui gère les logements sociaux, pour exiger d’obtenir un logement rapidement à Annecy, qui lui serait « dû »,
    selon lui, vu son nouveau statut. Les employées lui expliquent que ce n’est pas possible, lui donnent un dossier à remplir et lui demandent de revenir l’après-midi. Il s’exécute.

    De retour, il s’énerve Il ne veut pas attendre. Les employées appellent alors le 115 pour obtenir au moins un logement d’urgence, mais aucun n’est disponible. Alors le ton monte, les insultes volent… ainsi que les ordinateurs.

    – Il a tout pété…

    L’homme balance le matériel. Les employées sortent du bureau. Il s’y enferme et détruit tout, les ordinateurs, les fenêtres… puis met le feu avec un briquet, selon la police. « Il a attendu que ça prenne bien, puis il est sorti dans un square… ».

    – Près de 100.000 euros de préjudice

    Au final deux bureaux ont bien brûlé et un troisième aurait été touché, toujours selon la police. Selon une première estimation, il y en aurait pour 100.000 euros de préjudice.

    NB : « un homme manifestement instable », toujours une excuse pour ces cafards. Combien de français sont sur des listes d’attente pour un logement HLM depuis des années ?

  • C.B. , 19 Mai 2016 à 11:25 @ 11 h 25 min

    Apparemment, il passe aujourd’hui devant le tribunal.
    Les juges peuvent lui trouver un toit sur le champ: un mois de prison ferme avec mandat de dépôt, par exemple.
    Un certain Nicolas B.-B. avait eu droit à de la prison ferme avec mandat de dépôt pour quelques dégâts mineurs dans un restaurant de Champs-Élysées … il y a moins de quatre ans.

  • eric-p , 19 Mai 2016 à 11:26 @ 11 h 26 min

    C’est vrai, le logement est un droit !
    Pourquoi l’Etat n’a-t-il pas réservé une suite pour cette pauvre victime de l’exclusion sociale ???
    Ça ne coûte rien c’est l’Etat qui paye…

  • Ado , 19 Mai 2016 à 13:43 @ 13 h 43 min

    Cet homme n’a pas grand chose à redouter , il est insolvable sur le plan matériel. au plan spirituel il est “la figure christique ” comme le palestinien, de l’inconscient , le surmoi ‘(lieu de la conviction religieuse) de toute cette social démocratie européenne , c’est à dire avant tout une victime de notre ordre occidental , capitaliste, bourgeois etc … Aucun ne dira que cet homme est d’abord victime de sa bêtise insondable, …. . Et que nous ne lui devons que parce que nous le voulons bien …avec l’espoir d’un certain retour espérée de gratitude … j’ai osé le mot qui fâche ! On peut attendre longtemps

  • Cassandre , 19 Mai 2016 à 14:17 @ 14 h 17 min

    Bon, on cause, on cause, mais il n’a pas de toit, le pôvre (OK: quand il sortira de prison… mais il n’a aucune chance de chopper une peine de prison exécutable, zut!).
    J’espère au moins que les Services se sont enfin remis à bosser, et qu’ils vont se mettre activement à lui chercher un appart, quand même…
    Ben oui, d’abord les nuits sont froides à Annecy (surtout pour un pôvre migrant venant du Soudan, rendez vous compte…),
    Et en plus en France-qu’on-est-moderne, y’a le DALO. Vous savez ce que c’est le DALO?
    Lui, oui, il sait. Et c’est pour ça qu’y comprend pas voilà tout…

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France