Résistance à La Défense

Lundi 18 juin, en mémoire de l’appel du général De Gaulle, des jeunes se sont réunis sous la grande arche de La Défense pour appeler à la résistance contre le “mariage” homosexuel.

Autres articles

11 Commentaires

  • géodith , 19 Juin 2013 à 11:28 @ 11 h 28 min

    Merci pour cette transmission…
    Silence assourdissant des média…
    Les Hommen vont plus loin, ils demandent la démission de hollande
    Je suis fan !

  • Bourdon Guy , 19 Juin 2013 à 12:06 @ 12 h 06 min

    Comme d’habitude, un silence assourdissant dans les média.
    Mais aussi une réflexion. Si nous en sommes là a ce jour, le colonel de Gaulle est en grande parti responsable. Déserteur général de brigade à titre temporaire, au micro de radio Londres ses partisans appelait au crime contre les français et Monsieur le Maréchal Pétain. En 44 il absout un autre déserteur comme lui Thorez, qui lui viens de chez son maître Staline. Ensuite a partir de 58 bradeur de l’Algérie. Tout le mal que nous souffrons aujourd’hui les Gaullistes en son responsables au même titre que leurs amis communistes. F.F.I FTP même combat. Les mêmes crimes les unis

  • Jose Sanchez del Rio , 19 Juin 2013 à 12:14 @ 12 h 14 min

    Cher Monsieur Bourdon

    Je ne sais pas à quelle génération vous appartenez, mais étant de formation historique, je tiens à souligner que votre propos est tout à fait subjectif et un peu hors sujet.
    Si nous en sommes là, c’est surtout que nous assistons à la suite logique de la “libération” libérale-libertaire de Mai 68 : contraception généralisée, avortement, pornographie, PACS …

  • jean bombers , 19 Juin 2013 à 13:51 @ 13 h 51 min

    Il faut abroger Hollande et vite ! 🙂

  • patrhaut , 19 Juin 2013 à 15:05 @ 15 h 05 min

    pourquoi, il était où de Gaulle en 68 ? et autre question : pourquoi y-a-t-il eu mai 1968 ? N’y avait-il aucune cause politique et sociale (sociologique?) à ce débordement ? Combien faisait le Part Communiste français sous de Gaulle, en pourcentage et en voix ? Pour le reste, où étaient les députés gaullistes (il y en avait encore dans ces années-là) quand il s’est agi de voter les lois de “libération”, comme vous dites : je ne me souviens pas les avoir entendu contre ce qu’ils ont voté eux-mêmes…?

  • monhugo , 19 Juin 2013 à 18:20 @ 18 h 20 min

    Orthographe très incertaine, mais tout à fait vrai ! Le “vainqueur” de Montcornet (son seul fait d’armes) : opportunisme et imposture.

  • monhugo , 19 Juin 2013 à 18:28 @ 18 h 28 min

    On n'”abroge” pas un individu, mais ses (mauvaises) oeuvres en matière de législation. En revanche, le destituer….le révoquer, exiger l’invalidation de son élection (pour déclaration mensongère de patrimoine)…. Bien que cela participe du fantasme – les autorités en capacité ne le décideront en effet jamais. Sauf soulèvement (?) il faut prendre son mal en patience, et se servir des urnes. Plus de PS et séides, mais pas d’UMP (ou centristes du même tonneau) non plus.

Les commentaires sont fermés.