Eric Ciotti veut que les députés “Macron compatibles” quittent LR

Eric Ciotti veut que les députés “Macron compatibles” quittent LR

Source : LCI, dimanche 18 juin 2017, 21h31

Articles liés

6Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 19 juin 2017 @ 19 h 04 min

    C’était avant les législatives, M. Ciotti, qu’il fallait leur demander de choisir. On aurait tout de suite su quelles sont leurs couleurs préférées.Vous vous moquez de qui, là, tout de suite ? Encore des électeurs qui ont voté en toute bonne foi et en toute confiance, sans nul doute.
    Soyez honnête en allant jusqu’au bout de votre raisonnement en exigeant également que les députés “Macron-compatibles” démissionnent sur le champ et que de nouvelles législatives soient organisées dans les circonscriptions concernées avec le candidat adverse du second tour. Pour les détails, qu’ils assument leur choix !

  • Mas Jean-Marie , 20 juin 2017 @ 8 h 45 min

    S’ils avaient eu la moindre parcelle d’honnêteté, ils l’aurait déjà fait.

  • trividic , 21 juin 2017 @ 8 h 06 min

    Il a bien raison à défaut LR perdra tous leurs électeurs

  • sitonia83 , 21 juin 2017 @ 15 h 25 min

    Qu’ont-ils fait ces “gens” depuis 40 ans, sinon d’être de gauche depuis Giscard.

  • Vent d'Est, Vent d'Ouest , 21 juin 2017 @ 16 h 18 min

    @ Trévidic
    Il a raison un peu tardivement, maintenant que les députés LR “Macron-compatibles” ont été élus sur la foi de leur engagement politique. Une fois de plus, je répète, ce sont les électeurs de bonne foi qui ont été floués. Ceci dit, sur un autre registre, le personnage m’est tout à fait antipathique.

  • Jean-Bernard Brisset , 21 juin 2017 @ 17 h 39 min

    La classe politique dans son ensemble nous donne la nausée. Ce n’est pas une Révolution qui se prépare mais plutôt une guerre civile du type Spartakus modèle 1919
    avec toutefois une énorme différence: Ce ne sont pas cette fois les partis bourgeois qui triompheront mais la gauche mélanchonniène aidée par les nouveaux venus à qui nous avons appris à nous haïr et, comme dit Shylock dans le Marchand de Venise: … La vilenie que vous m’avez apprise, je la mettrai en pratique , et il me sera bien difficile de ne pas perfectionner l’enseignement.

Les commentaires sont clôturés.