Gesté : vers un tri sélectif des églises de France ?

C’est ce vers quoi on semble s’orienter lorsqu’on voit que la préfecture encourage les maires à détruire les églises selon leur bon vouloir (et au mépris de décisions de justice). Mais, selon le mot du préfet François Burdeyron, dans une lettre adressée à la SPPEF :

Il ne s’agit pas d’une démolition d’église. Le clocher, la crypte et le chœur ne seront pas détruits [c’est faux pour le chœur], ce sont les parties les plus emblématiques de ce bâtiment et seront conservés. La nef dont la démolition a été engagée sera reconstruite mais sous un format plus petit.

→ Article à découvrir sur Breizh journal

→ La lettre du préfet François Burdeyron est disponible à la lecture sur Nouvelles de France

Lire la dernière brochure informative de la mairie de Gesté (sur le site Patrimoine en blog)

Ceci n’est pas une démolition.

Précédents articles

 

Le projet de la mairie (source : article du Breizh Journal)

Autres articles

37 Commentaires

  • Jérémie , 20 Juil 2013 à 13:34 @ 13 h 34 min

    “on a toujours démoli des églises, parfois avec des motifs beaucoup plus futiles, pour en reconstruire d’autres”.
    Réflexion intéressante à mener : pourquoi reconstruisait-on une église dans son intégralité ?
    Soit le bâtiment s’était dégradée avec le temps, soit il avait subi une destruction soudaine (feu, inondation, effondrement de l’édifice, guerre…), soit elle était devenue trop petite pour le nombre de fidèles qui venaient assister aux offices.
    A l’inverse, la préservation des églises romanes est due à la diminution de la richesse de certaines paroisses, empêchant celles-ci de se mettre au goût du jour ou à l’absence de donateur(s) civil(s) ou religieux assez riches pour assumer seul(s) le coût de l’ensemble des travaux.
    En général, dans les régions pauvres, le donateur se contentait d’ajouter à l’édifice roman des chapelles correspondant au goût nouveau venu d’Ile-de-France (absidioles gothique ou ogivale) et à payer la rénovation intérieure de l’église. Certaines paroisses, à l’issue de la Guerre de Cent-Ans, retrouvèrent une prospérité qui leur permit de reconstruire l’édifice dans le style nouveau d’alors (gothique).
    Les guerres de religion détruisirent de nombreuses églises. Parallèlement les goût nouveau venus des pays voisins à la Renaissance ou à l’époque baroque, incitèrent bon nombre de riches seigneurs à élever des églises à la gloire du donateur ou pour lutter contre le développement du protestantisme. C’est une nouvelle période de chantiers d’églises.
    Après la diffusion des idées des Lumières et la Révolution, sa conséquence directe, la pratique religieuse sera mise à mal. Nombre de paroisses manquent de curés (beaucoup ont été déportés ou tués). Dans les petites paroisses, on se contente de “rafistoler” les édifices existant tant bien que mal.
    A partir de la Restauration, sous l’influence du courant ultramontain, des prédicateurs talentueux parcourent la campagne pendant une grande partie du XIXe siècle pour restaurer la pratique religieuse. Cette rechristianisation des populations amène à la restauration et souvent à la reconstruction quand les églises sont trop en ruine. Le grand frein à ce mouvement sera donné sous la IIIe République avec l’extension de la laïcité.

  • Laura , 20 Juil 2013 à 19:45 @ 19 h 45 min

    Merci Charles, vos messages sont toujours très bien écrits et jamais vulgaires.

  • Goupille , 20 Juil 2013 à 22:07 @ 22 h 07 min

    Ils veulent aller jusqu’au Conseil d’Etat pour continuer la destruction inutile et précipitée de cette église pour construire une horreur à la place ?

    Il doit être gros, le chèque promis.

  • olric , 21 Juil 2013 à 6:51 @ 6 h 51 min

    judéo peut-être, chrétienne sûrement pas!. La France a été influencé par les civilisations gauloises, germaines, grecques et latines et par le catholicisme bien sûr. A ce sujet, je pense à Caïphe….

  • JSG , 21 Juil 2013 à 7:29 @ 7 h 29 min

    Parfaitement exact, Jérémie, la réaction locale me semble plus sentimentale que basée sur la conservation d’un “patrimoine” sans valeur autre.
    D’après ce que j’ai lu, le maire propose de reconstruire un lieu de culte moderne qui ne risquera pas de tomber sur la tête des fidèles. Si j’étais à la place de l’élu en question, je ferais la même chose, car les mêmes qui hurlent seraient les premiers à l’enfoncer en cas d’accident.
    A toutes les époques, les lieux de culte étaient construits avec la conception du temps, ce qui explique que l’on puisse admirer différents styles qui sont devenus les témoins merveilleux de leur époque et l’admiration de ces monuments.
    On pourrait reconstruire moderne, en gardant les fonts et le maître autel, enfin tout ce qui fait la nostalgie des fidèles et leur rappelle des souvenirs ; par exemple.

  • Charles , 21 Juil 2013 à 13:18 @ 13 h 18 min

    Merci Laura,c’est gentil.
    Si vous cliquez sur le lien vous avez la photo du maire et de son adjoint.
    Le maire au centre porte la chemise noire et l’arrogance assurance
    des frangins qui savent et qui pensent pour nous.
    A droite ,son adjoint avec sa barbichette emblématique.
    A gauche,la brave cruche de service qui n’a rien compris
    mais choisie par les 2 autres pour cette raison.

    Elle est tellement contente d’etre à la table des “grands”
    mais elle sait rester modeste à 3 sièges des 2 “sachants”

    On ne reproche pas aux frangins d’exister.
    Nous leur reprochons de se cacher partout ou ils tiennent un poste .

    Comme ils sont partout en fronce,on doit bien se poser des questions
    sur combien sont ils,et pourquoi sont ils partout
    et pourquoi ils se cachent en tant que tel,alors que les communistes
    en union soviétique,eux ne se cachaient pas.

    Quand le Tchernobyl nucléaire est arrivé en 1986,
    la faillite de l’Empire sovietique etait devenue évidente.
    Ce qui entrainera la chute entre 1989 et 1992.

    Nous sommes soumis a un Tchernobyl monétaire depuis 2012
    et la faillite de l’empire Europetiste va devenir évidente pour tous.
    L’Europetisme est d’essence Ultra-çonnike.

    Ces 2 composantes ne résisteront pas à l’inéluctable transparisation
    numérique de la vie politique et sociétale de la Fronce.

    Le monde de Lucifer hait la lumière.

  • Charles , 21 Juil 2013 à 13:21 @ 13 h 21 min

    Merci.

    Notez cependant que votre expression “espèce de sodomite”
    peut etre requalifiée en justice comme homophobe.

    Vous devriez etre plus prudent.

Les commentaires sont fermés.