Royaume-Uni : un prédicateur chrétien évangélique arrêté par la police après un discours sur l’homosexualité

Tony Miano, 49 ans, est un ancien officier supérieur de la police des États-Unis, devenu aujourd’hui un prédicateur de rue.

Après avoir prononcé publiquement un sermon sur « l’immoralité sexuelle », dans une rue de Londres, il a été arrêté et détenu pendant environ six heures. Durant sa détention, Tony Miano a été interrogé sur sa foi et les policiers ont relevé ses empreintes digitales.

M. Miano, qui a servi comme shérif adjoint au comté de Los Angeles, a déclaré que selon son expérience, il n’était pas exagéré d’affirmer que la « police de la pensée » est aujourd’hui une réalité au Royaume-Uni.

Prêcher la vérité n’est pas de l’homophobie

Ce prédicateur zélé a manifesté son étonnement face à une telle situation, dans un pays qui avait signé la « Magna Carta » (Grande Charte, le 15 juin 1215). Cette « Grande Charte »  garantit le droit à la liberté individuelle et empêche l’emprisonnement arbitraire.

Selon le magazine Christianity Today, Tony Miano « a chanté des cantiques dans sa cellule » et n’a pas hésité à « répéter publiquement que l’homosexualité est un péché », tout en expliquant à la police qu’il n’était pas homophobe, puisqu’il n’avait pas peur des homosexuels.

Sa seule intention : prêcher la vérité de l’Évangile. Malgré cette mésaventure, le magazine précise que, pour le moment, « M. Miano reste libre de poursuivre sa campagne d’évangélisation dans le sud de Londres et de prêcher la bonne nouvelle de la rémission des péchés par la foi dans le Seigneur Jésus ».

Photo : Christianity Today

Cet article a été publié initialement sur DieuTV.com.

Articles liés

120Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Sully , 19 juillet 2013 @ 11 h 38 min

    Encore une illustration de ce que les zévangélos , eux , n’ont pas peur de “prêcher à temps et à contre-temps” , comme disait st Paul . Encore un “huguenot” , comme dit l’innénarrable Desvignes (du Seigneur ???) , qui en a .

  • timvoltz , 19 juillet 2013 @ 11 h 59 min

    La ou il a tort c’est que l’homosexualité (être homosexuel) n’est pas un péché, ce n’est que la conséquence du péché.
    Ce qui est péché, c’est l’acte homosexuel.

    La notion de péché ne peut s’appliquer sur un état, cette notion s’applique sur des actes, que ce soient des actes physiques ou des actes de la pensée.

    Un Chrétien homosexuel se doit de faire son possible pour vivre dans l’abstinance afin de ne pas pécher.
    Il se doit aussi de demander à Dieu de l’aide afin de ne pas tomber.

  • Francois Desvignes , 19 juillet 2013 @ 12 h 13 min

    Oui Sully, vous avez raison !

    Je reconnais mea culpa, mea maxima culpa !

    Maintenant arrêtez de mêler desvignes , votre frère en Jesus Christ snif, à tous vos posts : vos huguenots valent mieux que lui.

    Les attaques ad hominem sont détestables, E martin va encore vous censurer !

    Moi, je voulais dire quelque chose de bien sur vos huguenots , que ce sont des vrais héros, des martyrs, qu’ils font leur purgatoire sur terre, qu’à la suite du Christ, eux au moins, portent Sa croix, qu’ils en ont dans le pantalon, que la répression contre eux et contre leur Signe toujours victorieux depuis Constantin, était minable honteuse déshonorante, qu’Elisabeth ne s’en remettrait jamais etc etc.

    Enfin, vous voyez la fresque, l’Epopée grandiose.

    Et voilà patatras, vous mouillez votre post de votre petit crachat sur desvignes.

    Mais arrêtez !

    Tout le monde vous aime bien voyons : nous avons tous conscience que tout forum, tout château, tout village a besoin de son fou et de son idiot.

    Et entre vous et moi, je vous laisse choisir celui qui vous convient le mieux.

    Quoique je devine déjà où iront vos préférences….

  • Goupille , 19 juillet 2013 @ 12 h 34 min

    Non mais, vous réalisez la régression en Angleterre ? C’est quand même le pays où n’importe qui pouvait monter sur une caisse et discourir sur n’importe quoi sans être le moins du monde inquiété. Au nom de la liberté d’expression.

    Encore un cadeau du prosélytisme islamiste du Londonnistan.

    Ah, au fait, à titre de test :
    Mort au Reich socialiste !
    Allô, le vermisseau ?

  • Perseus , 19 juillet 2013 @ 12 h 48 min

    “Tony Miano « a chanté des cantiques dans sa cellule » et n’a pas hésité à « répéter publiquement que l’homosexualité est un péché », tout en expliquant à la police qu’il n’était pas homophobe, puise qu’il n’avait pas peur des homosexuels.”

    Magnifique. Digne des apôtres dans le livre des Actes.

  • olivier , 19 juillet 2013 @ 13 h 31 min

    C’est un évangéliste qui montre l’exemple.
    Que sont devenus nos curés d’antan? Ceux de Vendée en 1793-99, les missionnaires qui se faisaient crucifier en extrême Orient, les prêtres carlistes etc.?
    J’ai l’impression que ceux d’aujourd’hui sont responsables de la désertification des églises car ils ne sont plus vraiment Chrétiens : ça les rend lâches, veules et méprisables. Ils n’osent même plus porter la soutane!

  • Pathos , 19 juillet 2013 @ 13 h 36 min

    Dans le même temps, des psychopathes barbus peuvent en toute umpunité au nom de la liberté d’expression, vomir leur haine du pays qui les accueille, de l’Europe, de l’Occident, des mécréants, des femmes “sans vertu”, des homos, des juifs, des chrétiens, des apostats, appeler à la conquête du Royaume Uni par les musulmans, à l’instauration du Grand Califat, et… à l’abrogation de la Liberté d’expression et de la démocratie (dont ils profitent pourtant, pour véhiculer leur haine)

    Donc EUX on le droit de TOUT dire même le plus abject, et NOUS, nous nous devons surveiller nos paroles et nos pensées !

    Bienvenue en dictature !

Les commentaires sont clôturés.