Seuls les élus de gauche et les merdias ont le droit d’évoquer “les heures les plus sombres”

Seuls les élus de gauche et les merdias ont le droit d’évoquer “les heures les plus sombres”

Le peuple n’a pas le droit d’ajouter son grain de sel et de dénoncer le (bien réel, lui) recul de ses libertés :

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *