Dépouillée de deux bagues valant 10 000 euros, elle est condamnée à payer 1 500 euros de frais de justice

C’est Le Point qui attire notre attention sur ce fait divers et le jugement scandaleux qui lui fait suite : une femme dont les bagues d’une valeur de 10 000 euros ont été volées par “deux jeunes de 14 à 16 ans” dans un casier de la piscine devant des caméras a été condamnée au titre de ses frais d’avocat à verser 1 500 euros à l’établissement qu’elle assignait, n’ayant pas la preuve du “dépôt” de ses bagues qui doit, selon le tribunal, être obligatoirement constaté par “contrat” (compte tenu de leur valeur).

Si ce n’est pas un appel public à se faire justice soi-même, je ne sais pas ce que c’est !

Autres articles

44 Commentaires

  • mariedefrance , 19 Août 2013 à 12:22 @ 12 h 22 min

    Quand je vais à la pistoche, je ne m’affuble pas de tels bijoux.
    D’aucun bijoux d’ailleurs.

    Bizarre cette histoire mais en dehors de çà, notre justice -faut bien le dire- n’est pas juste !

  • Sympathisant , 19 Août 2013 à 13:12 @ 13 h 12 min

    La victime n’a pas assigné les coupables, mais la piscine.
    Les juges ne font qu’appliquer la loi. En l’occurrence la loi incite au bon sens, qui est effectivement de ne pas laisser sans surveillance dans un lieu public des objets de valeur.

    Si elle avait été condamnée pour avoir “stigmatisé” les deux héros qui se sont approprié son bien, cela aurait eu un sens différent.

    En Arabie Saoudite (où on coupe VRAIMENT la main aux voleurs) celui qui laisse des objets en vue dans sa voiture est puni d’amende, car son ostentation peut coûter une main à un concitoyen dans le besoin.

  • Cerise rouge , 19 Août 2013 à 13:16 @ 13 h 16 min

    Porter des bagues de valeur, quelles sont les femmes qui ne le font pas, certes à la piscine ça relève un peu de l’inconscience mais ce qui me choque c’est qu’aujourd’hui il faille se prémunir contre tout ce qui nous entoure.. contrat pour le vol, constat valeur bijoux, Et bien sur la justice s’en sert contre nous… nul n’est censé ignoré la loi

  • ranguin , 19 Août 2013 à 13:22 @ 13 h 22 min

    Les deux jeunes ont été filmés. La justice veut tellement être aveugle qu’elle penche vraiment du côté sombre.
    On a raison de dire QU’IL N’EST PIRE AVEUGLE QUE CELUI QUI NE VEUT PAS VOIR.
    Les juges sont “c..s”.

  • Paul-Emic , 19 Août 2013 à 13:36 @ 13 h 36 min

    Vive la France !

  • Pimak , 19 Août 2013 à 14:02 @ 14 h 02 min

    Cette personne est victime d’un petit juge rouge, style “Mur des cons”. Elle doit se pourvoir en Appel, le premier jugement sera mis à néant et le petit juge rouge en prendra plein les gencives…

  • François Desvignes , 19 Août 2013 à 14:06 @ 14 h 06 min

    Ce n’est pas la justice qui est injuste mais l’avocat de la volée qui est un salaud et le journaliste un démagogue :

    – la justice a raison de dire que le gardien des affaires de la volée n’a pu engager sa responsabilité que pour les affaires normalement présentes dans le casier ou en cas de valeur exceptionnellle qui lui ont été dénoncées. Et que donc la volée aurait eu raison de demander la copie des bandes de la video surveillance pour poursuivre les auteurs du délit mais pas de reprocher à la piscine d’avoir commis une négligence qui ne trouve en l’espèce sa cause exclusive que dans l’imprudence de la cliente , non pour avoir mis des bagues à la piscine,mais pour avoir omis d’indiquer à la piscine qu’elle les laissaient à leur garde dans un panier ouvert à tous.

    – L’avocat de la volée est un salaud (ou un con) : cette jurisprudence sur la garde des objets confiée à un hotelier (ici la piscine) est du niveau de deuxième année de droit.Donc soit l’avocat a tenté le coup sachant trop bien que deux mineurs voleurs ne payant jamais, mieux valait tenter de faire admettre la responsabilité de la piscine.Soit (encore plus vraisemblable )sachant les deux voies fermées, la première pour impécuniosité des mineurs, la seconde pour cause de jurisprudence constante, il a imaginé passer outre pour avoir un dossier de plus à 1500euros.

    – le journale est un démago : puisque tout ce que je vous explique on le lui a expliqué en long en large et en travers avec la parution : mais faut faire de l’évènement pour faire de la vente. l’Ecole du journalisme est devenue l’Ecole de la démagogie pour cause de coûts.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France