Dépouillée de deux bagues valant 10 000 euros, elle est condamnée à payer 1 500 euros de frais de justice

C’est Le Point qui attire notre attention sur ce fait divers et le jugement scandaleux qui lui fait suite : une femme dont les bagues d’une valeur de 10 000 euros ont été volées par “deux jeunes de 14 à 16 ans” dans un casier de la piscine devant des caméras a été condamnée au titre de ses frais d’avocat à verser 1 500 euros à l’établissement qu’elle assignait, n’ayant pas la preuve du “dépôt” de ses bagues qui doit, selon le tribunal, être obligatoirement constaté par “contrat” (compte tenu de leur valeur).

Si ce n’est pas un appel public à se faire justice soi-même, je ne sais pas ce que c’est !

Autres articles

44 Commentaires

  • Tonio , 25 Août 2013 à 22:53 @ 22 h 53 min

    ” nul n’est censé ignoré la loi.. ” c’est justement comme ça que les juges bottent en touche, car eux ils connaissent une loi que le citoyen ignore! la justice, mais c’est très simple..!
    Où l’on apprend que le droit est fait par des tordus: fermez le ban!

  • J. Elsé , 26 Août 2013 à 11:50 @ 11 h 50 min

    JSG : vous auriez aussi pu dire que l’état ne sait plus non plus protéger physiquement, moralement, économiquement, culturellement ses citoyens.
    Donc, hélas, l’auto-défense (avec toutes les bavures que cela entrainera) devient une nécessité vitale !

Les commentaires sont fermés.