Russie : un concours de “bébés patriotes” pour doper la natalité

Bien qu’officiellement très opposés aux Américains, les Russes, au moins en matière de patriotisme, semblent leur ressembler de plus en plus et le fossé avec les Européens s’élargir de jour en jour…

Lire aussi :
> Grâce à la politique de Vladimir Poutine, la famille russe évolue dans le bon sens

Autres articles

14 Commentaires

  • charles-de , 19 Août 2014 à 17:42 @ 17 h 42 min

    Au moins, leurs gosses, ils les font eux-mêmes !

  • synok , 19 Août 2014 à 18:59 @ 18 h 59 min

    Avant c’était des médailles pour la mère héroïque ..aujourd’hui ce qui compte le plus dans la société vis-à-vis des autres la voiture …demain l’assurance d’être vengé en cas de malheur aux fronts …

  • synok , 19 Août 2014 à 19:01 @ 19 h 01 min

    Hier c’était les médailles pour les mères héroïques , aujourdh’ui ce qui compte le plus dans la société et vis-à-vis des autres la voiture …demain l’assurance d’être vengé si malheur arrivait aux fronts…

  • Goupille , 20 Août 2014 à 0:56 @ 0 h 56 min

    Surprenant… Décidément, ceux qui n’aiment ni Poutine ni Pétain n’ont pas fini de se gausser.
    Ne reste plus qu’à espérer que ces jeunes pères de famille nombreuse ne naufrageront pas dans la vodka.

  • Boutté , 20 Août 2014 à 7:55 @ 7 h 55 min

    Ces Slaves font des petits slaves . Ils sont 145 000 000 selon mes sources les plus récentes et leur taux de naissance prouve la foi qu’ils ont dans l’avenir de la Sainte Russie . Ce taux est à rapprocher des quelque 87% de satisfaction qu’ils manifestent pour l’action de Poutine .

  • Boutté , 20 Août 2014 à 8:04 @ 8 h 04 min

    C’est ainsi que la socialiste Suède s’est tirée d’affaires il y a 20 ans et plus . Chez nous les allocations sont réservées au gens (pas même ménages !) aux ressources réduites . Il serait intéressant de receuillir l’opinion des bébés sur les avantages de naître dans une famille pauvre plutôt que dans un famille aisée .

  • Charles MARTEL , 20 Août 2014 à 8:27 @ 8 h 27 min

    C’est sûr, ils n’ont pas besoin de faire croire à la population que l’immigration est une chance pour la Russie. Résultat, dans 20 ans la Russie sera encore plus un grand pays avec une société homogène et cohérente, tandis que nous Français nagerons dans la guerre civile.

Les commentaires sont fermés.