Italie : les gynécologues qui refusent de faire des avortements n’ont jamais été aussi nombreux

Rue 89 Lyon s’inquiète de “la fin de l’IVG en Italie”, alors que les médecins objecteurs de conscience n’ont jamais été aussi nombreux. Au niveau national, 70,3% des gynécologues étaient objecteurs de conscience en 2010, contre 59,7% en 2005. Et dans certaines régions, comme en Basilicate par exemple, ils étaient 85,2%. Selon Il Fatto Quotidiano, en Lombardie dans onze hôpitaux sur les 63 disposant d’un service de gynécologie obstétrique, 100% des gynécologues sont objecteurs de conscience. Et dans douze autres, entre 80 et 99%.

Autres articles

13 Commentaires

  • monhugo , 19 Sep 2013 à 15:37 @ 15 h 37 min

    Erratum : “Observateur”, bien sûr.

  • Eurydice , 19 Sep 2013 à 22:32 @ 22 h 32 min

    Pendant ce temps, l’ineffable François Bergoglio, pape de substitution, vient de menacer l’église catholique de décadence et réduction en miettes si , je cite, “Elle persiste dans l’obsession concernant l’avortement et les homosexuels” (si!) .C’est tout frais. C’est d’aujourd’hui, et évidemment repris, avec délice, par toute la presse de la Pensée Unique de gauche.
    Obsessions, les problèmes liés à l’avortement et aux revendications toujours plus insupportables des homosexuels? Qui sont les obsédés en ces deux matières? On comprend pourquoi, lors de son voyage triomphal au Brésil, il n’avait pipé mot sur les intentions imminentes du gouvernement argentin d’autoriser l’avortement des fœtus de plus de cinq mois. Et notre cher “pontife pas comme les autres” d’user du sempiternel compliment en direction des femmes pour nous préparer à…quoi donc? Au divorce des nonnes d’avec leur mari, le Christ? A l’entrée de lesbiennes affichées dans les instances administratives du Vatican? Au mariage des prêtres entre eux? Sans oublier la caresse dans le sens du poil de je ne sais plus quel imam “afin d’œuvrer pour la paix”.
    Seigneur ,délivrez-nous de nos frères! Nous nous chargerons de nos ennemis.

  • François Desvignes , 20 Sep 2013 à 2:31 @ 2 h 31 min

    Les fumées de Satan sont rentrées au Vatican.

    «La fumée de Satan s’était répandue dans le Temple de Dieu à la suite du Concile Vatican II.
    On croyait qu’après le concile le soleil aurait brillé sur l’histoire de l’Église.
    Mais au lieu de soleil, nous avons eu les nuages, la tempête,les ténèbres, la recherche, l’incertitude ».

    (Paul VI, Homélie du 29 juin 1972)

    Tout chrétien a la gorge serrée en lisant cette homélie parce que tout chrétien a pu mesurer depuis 1972 combien l’accusation que contient l’homélie est fondée, et depuis son prononcé de plus en plus fondée.

    Mais dix justes aurait suffi à Sodome pour se sauver et en masse les gynécos italiens desertent la “philosophie vaticanesque” pour ne rejoindre et servir que le Verbe christique.

    L’Eglise éternellement vivante dans l’Institution déjà morte.

    Les Dix Justes de Sodome.

  • Charles , 20 Sep 2013 à 7:51 @ 7 h 51 min

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2425628/Pope-warns-Catholic-Church-fall-like-house-cards-continues-obsession-abortion-gay-marriage-contraception.html

    Effarant,le nouveau pape considère qu’il ne faut plus
    s’opposer aux sujets de société tels que avortement,polysexualite etc

  • dudesert , 20 Sep 2013 à 9:02 @ 9 h 02 min

    Faut dire qu’il faut être schizophrène pour se rejouir avec une mère qui attend son enfant et suit son evolution dans la joie, (avec la difficulté de lui annoncer le décès du bébé si le petit coeur de celui-ci a cesser de battre)
    et l’instant d’après expulser un bébé vivant parce que sa mère n’en veut pas.

  • La Mésange , 20 Sep 2013 à 23:17 @ 23 h 17 min

    Est-ce quelqu’un sait si en “ripoublique française” les gynéco ont droit à cette objection de conscience ?

    Je me demande s’il existe des gynéco catholiques en France, ou si de fait c’est totalement incompatible. Une dame de mes connaissances étant enceinte, elle en cherchait un sur le Puy de Dôme, et après avoir enquêté un peu partout, il s’est avéré qu’il n’y en a pas. Pas un seul. Evidemment, si le respect de la conscience du médecin n’est pas observé en France, ceci explique cela…

    Voilà pourquoi je posais la question…Merci à qui pourra répondre.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France