La laborieuse campagne de Nicolas Dupont-Aignan

La laborieuse campagne de Nicolas Dupont-Aignan

“Parfois, on fait une heure, deux heures de route pour avoir un seul parrainage, c’est ingrat” raconte le patron de Debout la France :

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *