Le droit de manifester son opposition à la pratique de l’avortement en danger ?

Paris. Selon le blog nationaliste Contre-Info, une quarantaine de catholiques dont le Dr Xavier Dor, une figure du mouvement “pro-vie” français, ont été empêchés de prier à proximité de l’hôpital Tenon dans le 20e arrondissement de Paris. Interpelés par les forces de l’ordre, ils ont vu leur identité contrôlée avant d’être relâchés.

150 militants d’extrême-gauche ont manifesté pour “le droit à l’IVG” à proximité de l’établissement hospitalier.

Des rassemblements de prières contre l’avortement ont également eu lieu à Caen (voir ici et ) ou encore à Besançon ce samedi.

Lire aussi :
> Samedi : rosaire contre l’avortement maintenu

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Paul-Emic , 20 novembre 2011 @ 15 h 20 min

    d’ici peu, le droit à l’avortement sera inscrit dans la constitution à l’identique des droits de l’homme ou du préambule de la constitution de 54 comme un droit fondamental de la république.

Les commentaires sont clôturés.