Des députés socialistes veulent dissoudre Civitas (+addendum)

Après des heurts provoqués par des activistes d’extrême-gauche accompagnés de Caroline Fourest (qui a annoncé ce matin avoir déposé une plainte) aux abords de la manifestation contre le « mariage » homosexuel organisée dimanche par l’Institut Civitas, des élus socialistes demandent la dissolution du lobby catholique. Selon Europe 1, six députés socialistes, à savoir Patrick Mennucci, Yann Galut, Jérôme Guedj, Sébastien Denaja, Nicolas Bays et Anne-Yvonne Le Dain, ont écrit hier au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, pour réclamer la « dissolution immédiate » de l’Institut Civitas. Les parlementaires socialistes dénoncent « des slogans particulièrement déplacés contre l’homofolie » et une « déferlante de haine », qui se serait déversée, « lorsque des contre-manifestants pacifiques ont abordé le cortège ».

La contre-manifestation n’était évidemment pas pacifique, comme le montrent ces images.

Addendum 15h30 : dans un communiqué, le député-maire Jacques Bompard (qui a participé, avec son épouse, maire de Bollène, à la “Manif pour tous” de Paris samedi et à la marche de l’Institut Civitas dimanche) “condamne l’attaque perpétrée par des militantes d’extrême-gauche appartenant à un groupuscule activiste”. “Contrairement à ce qu’affirme Mme Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, les provocations et les appels à la haine émanaient bien des agresseurs et non des manifestants”, affirme-t-il. Jacques Bompard “rappelle son attachement à la liberté d’expression et à la liberté de manifester et regrette les propos de Mme Vallaud-Belkacem lorsqu’elle évoque l’interdiction éventuelle des futures manifestations”.

Articles liés

29Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • François2 , 20 novembre 2012 @ 11 h 46 min

    Il faut être de gauche pour avoir des idées pareilles. A droite, personne n’a eu l’idée de dire : “Il faut dissoudre les Femen”. Pourtant il y avait une sacrée matière à lire toutes leurs inscriptions sur leurs corps : INCITATION A LA HAINE.

  • Pesneau , 20 novembre 2012 @ 12 h 28 min

    Les Français commencent à relever la tête car la ligne rouge a été dépassée. Que Civitas tienne
    bon, on les soutient. R E S I S T O N S !!!

  • Amie5978 , 20 novembre 2012 @ 17 h 02 min

    @Pierre de Bellerive

    j’ai participé à la journée du 18 et j’ai bien aimé le pacifisme des manifestants et leur enthousiasme à crier des slogans, souvent très bien trouvés et à brandir leurs pancartes.
    Cependant, en regardant mes photos, j’ai vu une banderole de AVENIR DE LA CULTURE. Cela m’inquiète.
    Savez-vous que cette association dépend de “Tradition, Famille, Propriété” qui est reconnue comme secte en France ?
    Que pouvez-vous m’en dire ?

  • jacques , 20 novembre 2012 @ 18 h 02 min

    A quand la dissolution des partis sectaires comme le PS qui trompe les français en les anesthésiant à coup de promesse électoralistes et populistes…..

  • Thierry , 20 novembre 2012 @ 19 h 04 min

    Au gnouf les poufs!

  • alain fourrier , 20 novembre 2012 @ 21 h 54 min

    Avez vous remarqué sur une vidéo un gars masqué qui frappait les filles de FEMEN? alors que les gars du service d’ordre tentaient de repousser les filles normalement et qu’un manifestant d’un certain âge tentait de calmer tout le monde.

    La provocation était parfaitement organisée y compris les “frappeurs” infiltrés certainement sur le trottoir et qui ont été très doux car les filles cavalaient comme des chèvres pour s’éloigner de la manif, Quand à Caro. FOUREST “tabassée”, a t’elle des bleu? il ne semble pas qu’elle en ait car elle se serait empressé de les montrer sur les vidéo de son camp.

    Un chahut parfaitement organisé, avec de jolies filles, des provocations percutantes pour indigner les manifestants pacifiques et faciles à choquer, afin de faire croire à de violentes réciproques.
    Chapeau le Satan. Mais je trouve ça normal de sa part, ca va pas ! défendre la création! non mais….

  • Ghalloun , 21 novembre 2012 @ 0 h 33 min

    C’est bien connu, la gauche est le camp du Bien. Si vous n’êtes pas dans le camp du bien, vous êtes : facho, lepeniste, maurrassiste (une trouvaille récente de SOS Racisme), extrémiste, droite-extrême, extrême-droite, nauséabond, intégriste, et bien sûr hitlérien. Je ne rêve plus que d’une chose, qu’on me traite de papiste, comme on trouve dans une encyclique ou une allocation de saint Pie X, je crois.

Les commentaires sont clôturés.