Mais de quoi se mêle-t-elle ? Laurence Rossignol, la sinistre de la Famille, demande aux parents d’arrêter de donner des fessées à leurs enfants

Laurence Rossignol appelle à “une prise de conscience collective” de la société française concernant les punitions corporelles envers les enfants, au cours d’un entretien sur Europe1 mardi soir. Se défendant de vouloir porter atteinte à la liberté éducative des parents, la secrétaire d’Etat chargée de la famille a dit souhaiter amener le pays à “une éducation sans violence”. “On peut être parents et se faire obéir sans recourir à la violence, surtout quand il s’agit de petits enfants”, a précisé la ministre à deux jours de la journée internationale des droits de l’enfant et quelques mois après le rejet de l’amendement “anti-fessée” de la loi famille.

Autres articles

46 Commentaires

  • Reader , 19 Nov 2014 à 17:24 @ 17 h 24 min

    De la violence, une fessée ! Elle n’a donc que ça à foutre ?
    Elle en mériterait une bonne, de fessée, cette bonne-femme trop payée…

  • marie france , 19 Nov 2014 à 17:27 @ 17 h 27 min

    que cette chose s’occupe de ses fesses,qu’ils arrêtent tous de nous dire comment faire,que boire ,que manger,quand partir ……etc ils nous fatiguent qu’ils gardent leur “science” pour leurs familles !!de grâce qu’ils la ferment tous !!

  • pas dupe , 19 Nov 2014 à 17:36 @ 17 h 36 min

    Honnêtement, j’ai ma surdose de ces socialistes !!!
    Voilà mon commentaire, suivez le lien ! Vous verrez, c’est plus reposant !

    https://www.youtube.com/watch?v=xsqr2RJ-bgo

  • dudesert , 19 Nov 2014 à 17:41 @ 17 h 41 min

    Doit-on en déduire que l’extrême-gauche anarchique use plus de la fessée que les cathos de la manif pour tous?

  • pas dupe , 19 Nov 2014 à 17:55 @ 17 h 55 min

    Plus ???? En tout cas, il y a des claques qui se perdent !!!

  • Babouchka , 19 Nov 2014 à 17:57 @ 17 h 57 min

    Cette femme conjugue méchanceté, obstination et fausses certitudes. Elle me glace le coeur, vraiment!
    Je ne lui confierai pas mes petits enfants, j’aurais trop peur qu’elle
    leur donne des ” fessées cérébrales ” afin qu’ils digèrent sa funeste
    Idéologie du genre.

  • fh , 19 Nov 2014 à 18:28 @ 18 h 28 min

    Un spécimen de plus de ces gens payés très cher, avec nos impôts, pour aller à l’encontre de l’expérience immémoriale de l’humanité, exprimée dans les sentences des sages et philosophes les plus anciens.

    Ces gens allient l’aveuglement le plus extrême et le parasitisme le plus convaincu.

    Que faire avec eux ? Que faire d’eux ?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen