Seine-Saint-Denis : des enseignants payés en bons alimentaires !

Des enseignants du primaire en Seine-Saint-Denis, qui n’ont toujours pas reçu leur salaire depuis la rentrée scolaire, sont contraints à demander des bons alimentaires. Honteux, certains témoignent à visage couvert, en raison de leur devoir de réserve :

On se demande comment vont être payés les 500 enseignants que Najat Vallaud-Belkacem s’est engagée mercredi à embaucher en Seine-Saint-Denis…

Autres articles

19 Commentaires

  • Al Nazrani , 19 Nov 2014 à 23:39 @ 23 h 39 min

    “On” ne peut pas les payer, mais “on” a promis 500 nouvelles embauches…

  • Marino , 20 Nov 2014 à 4:59 @ 4 h 59 min

    “Je trouve scandaleux de proposer des bons alimentaires à des gens qui sont diplômés”. Elle est en colère, et humiliée, Joëlle. Cette professeur stagiaire de 53 ans, dont Le Parisien a recueilli le témoignage,

    Mais elle fait aussi partie des enseignants de Seine-Saint-Denis qui, depuis la rentrée de septembre, n’ont pas reçu leur paie. A la mi-octobre, ils étaient 231.

    Joëlle, mère de trois enfants, ancienne militaire, a donc décidé, “par principe”, d’aller réclamer aux services sociaux de la direction académique de Bobigny un carnet de tickets alimentaires.
    Trois autres enseignants ont fait la même démarche que Joëlle – mais n’y avait que trois carnet disponibles…
    “Ils étaient persuadés que personne n’oserait en demander” suppose Joëlle, qui n’avait jamais eu de problèmes financiers avant de travailler pour le ministère de l’Education nationale.

  • GV , 20 Nov 2014 à 7:51 @ 7 h 51 min

    Après l’Armée c ‘est L’Education Nationale qui ne peut pas payer
    Ce n’est pas Louvois cette fois ci !

  • Breiten , 20 Nov 2014 à 8:38 @ 8 h 38 min

    Si c’était dans le privé que cela se passait..les syndicats auraient déjà fait des manifs.. crié leur haine des patrons .Mais là ..silence radio.
    Bizarre..vous avez dit bizarre..

  • rorol , 20 Nov 2014 à 8:47 @ 8 h 47 min

    question: continuront -ils à voter à gauche?

  • montecristo , 20 Nov 2014 à 8:51 @ 8 h 51 min

    Je me souviens qu’en 68 les fonctionnaires avaient été payé avec un mois de retard seulement … en pleine gabegie !
    Il faut croire que la gabegie n’a pas cessé d’évoluer !

  • ljean59 , 20 Nov 2014 à 9:19 @ 9 h 19 min

    Dans le neuf trois, les restos du coeur de l’éducation nationale. Le couscous du coeur, merci
    najat!

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France