Duck face versus anatidaephobie !

Un billet d’Isabel Orpy

Il ne s’agit ni d’une insulte ni d’un handicap ni d’une invention Disney pour réjouir Noël.

Les habitués de Facebook, du web ou des pages people ont forcément croisé nombre de ces horribles canards humains… Il n’est pas un site de rencontres ou blog girly qui n’en soit envahi.

La duckmania…

Il s’agit d’une épidémie atteignant majoritairement les jeunes filles (et certains garçons). Quand on se balade sur Internet, l’on constate très rapidement que les jeunes (ou parfois, tristement, les moins jeunes…) y arborent des poses très particulières sur leurs photos, imitant un bec de canard. Certains appellent cela la pose du bisou, cette mimique ressemblant à l’attitude de quelqu’un qui va vous faire un énorme bisou version ventouse.

Photo en plongée sur poitrine opulente (ou se voulant telle), ayant souvent abusée d’UV, visage incliné, pour faire plus naturel, regard scrutant l’objectif et surtout, le V de la victoire juste à côté de la bouche (de canard)… Certains qualifient ce type de photo de “photos MySpace” , tant elle est répandue sur ce réseau social. On se photographie soi-même avec un téléphone portable, bras en l’air, etc.

Le photographié étant aussi le “photographieur”, il contrôle tout puisqu’il voit son image en retour sur son écran. C’est à la fois le modèle, le premier spectateur et son propre admirateur. Il cisèle ainsi l’apparence qu’il veut offrir aux autres…

Les lèvres sont plus pulpeuses, les pommettes très marquées, le visage affiné et le regard tellement plus expressif… Les adeptes en sont convaincues : cette pose les rend très sexys et sublimement, plus belles… mieux encore, elle les ferait ressembler aux stars aux lèvres généreuses, telle Angelina Jolie ou Scarlett Johansson.

Résultats !

En fait, l’effet duck face s’avère bien loin du but escompté. Selon une étude américaine quant aux sites de rencontres, si ce type de photo attire effectivement les regards, elle engendre surtout sarcasmes, rires et commentaires peu amènes. La duck face ne séduit vraiment pas.

Atteint par cette épidémie se propageant depuis deux ans, Internet a riposté. Ainsi est né le site américain Antiduckface.com, répertoriant toutes les bouches de canard de la planète. Les bisous mimés s’étalent sur une centaine de pages. « Ça nous faisait rigoler entre copains : on trouvait vraiment que les filles avaient l’air stupides avec cette pose. On était loin de s’imaginer que notre petit site débile allait avoir un tel succès ! » concluent, ébahis, ses créateurs.

Cependant, le web français n’est pas en reste. Sur Facebook.fr, presque quatre cents groupes ridiculisent cette fashion tendance, chacun raillant ce phénomène dans son intitulé : “Non la bouche en cul de poule ne rend pas sexy”, “Triste époque les filles se prennent pour des poissons”, “Concours de photo de la pouf en cul de poule”, jusqu’au très menaçant : “Découper la bouche en cul de poule avec des cisailles de jardin”…

Dans tous les commentaires, une question revient : pourquoi un tel enthousiasme pour cette grimace si laide ?

Et si c’était tout simplement pour ridiculiser les anatidaephobes* ?

*Individus craignant qu’un canard les observe.

Articles liés

3Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 19 décembre 2012 @ 10 h 16 min

    Sns intérêt ! Si vous ne voulez pas les voir , ne regardez pas , et surtout I GNO REZ LES !
    Tout ce que ces gens veulent c’est qu’on les remarque .

  • Goupille , 19 décembre 2012 @ 12 h 01 min

    Esthétique de poupée gonflable et rien dans la tête.
    Immondice.

  • Arthur , 20 décembre 2012 @ 9 h 41 min

    Isabelle ORPY, pouvez-vous nous lâcher avec vos billets insipides…

Les commentaires sont clôturés.