La photo du jour : Hollande interpellé par les défenseurs du mariage et des droits de l’enfant

Une trentaine d’opposants à la dénaturation du mariage et au droit à l’enfant se sont positionnés dimanche en fin de matinée sur la route du président de la République. François Hollande est arrivé par avion en Corrèze et a emprunté cet itinéraire pour se rendre à Tulle. Le cortège présidentiel ne s’est pas arrêté

D’autres photographies de l’action

Lire aussi :
> AGIR | Monsieur le Président, le mépris, ça suffit !

Articles liés

22Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Tarantik , 20 janvier 2013 @ 18 h 19 min

    Il faut qu’il y en trouve à chacun de ses déplacements, jusqu’à ce qu’il comprenne que son pseudo “mariage” n’est pas un enjeu politique ou électoral.
    Je ne pensais pas voir un jour la France arriver à ce degré de décadence !
    Honte sur ces socialistes bradeurs de la Nation !

  • jejomau , 20 janvier 2013 @ 19 h 24 min

    Bravo : que dans toutes les villes et villages on lui mette la pression. Qu’il ne sente plus en France chez lui ! Il le président des LGBT Mais pas des français ! Que dans sa Corrèze, il se sente rejeté, que tous les français tirent leurs rideaux quand un ministre de ce gouvernement LGBT débarque quelque part : DE-MI-SSION du gouvernement Ayrault ! Résistance ! Résistance !

  • esprit libre , 20 janvier 2013 @ 20 h 50 min

    Bravo !
    Décidément, la Corrèze est une terre de résistants !
    Ces Corréziens nous donnent l’exemple ! I

    Voilà un exemple qui, loin de nous faire sourire, donne idée que nous devons toujours plus être inventifs face à une équipe politique coupée du pays réel, qui manipule les chiffres et méprise le peuple français.

  • J.75 , 20 janvier 2013 @ 21 h 04 min

    Bonne initiative!

  • diego , 20 janvier 2013 @ 21 h 41 min

    Normal Ier se comporte en chef de parti et non en président des français. En l’occurrence il est le vrp de LGBT…son modèle Mitterrand était beaucoup plus digne.

  • Robert , 20 janvier 2013 @ 22 h 02 min

    Résistants comme Chirac?
    Ne me faites pas rire, j’ai les lèvres gercées.

  • JSG , 20 janvier 2013 @ 22 h 04 min

    Oui, certes, c’était un autre personnage ; ce n était pas mon ami politique, mais c était un grand personnage.
    Lui, au moins, il savait reculer avec classe et lintelligence.
    Hélas, les choses évoluent …malheureusement.

Les commentaires sont clôturés.