David Van Hemelryck en garde à vue pour incitation à la haine raciale à cause d’une quenelle gonflable !

David Van Hemelryck a été interpellé place du Châtelet où il organisait un rassemblement demandant la démission du Président François Hollande ce dimanche vers 14 heures alors qu’il gonflait un petit dirigeable dont la forme évoquait une quenelle. Un autre manifestant a également été arrêté. Selon MetroNews, les policiers présents ont estimé que, compte tenu du contexte, ce dirigeable d’environ six mètres de long et un mètre de diamètre “était susceptible de constituer un trouble à l’ordre public” et apparaissait “provocateur”. David Van Hemelryck et l’autre manifestant ont ensuite été placés en garde à vue pour incitation à la haine raciale avant d’être remis en liberté en début de soirée. Ces derniers mois, l’activiste anti-dénaturation du mariage a été interpellé une vingtaine de fois et placé en garde à vue cinq fois. Difficile de ne pas y voir de l’acharnement ! David Van Hemelryck a indiqué à sa sortie de garde à vue qu’il allait déposer une plainte. Affaire à suivre…

Lire aussi :
> David van Hemelryck au tribunal… de la bien-pensance / Sur le plateau de « La Nouvelle édition », il traite Hollande d’« âne »

Autres articles

20 Commentaires

  • François DESVIGNES , 20 Jan 2014 à 10:02 @ 10 h 02 min

    L’Etat se couvre de ridicule.

  • Anachorète , 20 Jan 2014 à 10:41 @ 10 h 41 min

    Good bye la liberté d’expression , bonjour la république ….bananière !
    Nous sommes désormais en plein dedans !!!!

  • charles-de , 20 Jan 2014 à 10:45 @ 10 h 45 min

    BIEN SÜR LES SACCAGES DES SUPPORTERS INSUPPORTABLES AU TROCADERO, LES PROVOCATIONS DEGUEULASSES DES FEMEN ETC NE SONT PAS DES PROVOCATIONS A L’ORDRE PUBLIC !

  • xrayzoulou , 20 Jan 2014 à 11:58 @ 11 h 58 min

    Hé oui charles-de, il faut être vandale pour être considéré par nos pignoufs, les femen, les délinquants (en particulier islamistes qui vandalisent nos églises, nos cimetières….. En fait les chouchous de Valse/Taubi-rat, on tous les droits : nous nous devons la fermer !
    Notre dictature bananière, se permet tout. Je soutiens Eric : en voilà un qui en a dans le pantalon ! Au fait n’est pas que la police a pris sa quenelle pour le sexe de bidochon ? C’est une honte d’en arriver là. Ma pauvre France que fait de toi ce gouvernement inique ?

  • Goupille , 20 Jan 2014 à 13:08 @ 13 h 08 min

    Ils perdent les pédales.
    Un pédalo sans pédales, reste un vague flotteur au fil des eaux.
    Dimanche prochain, la tempête.
    Et le naufrage ?

  • monhugo , 20 Jan 2014 à 15:16 @ 15 h 16 min

    “Le Figaro”, organe de l’UMP (faut-il rappeler que le quotidien appartient à un certain sénateur de 88 ans, pourri jusqu’à l’os ?), avait estampillé David van Hemelryck “cerveau de la contestation anti-Hollande” dès le 13 novembre dernier :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/11/12/01016-20131112ARTFIG00518-david-van-hemelryck-cerveau-de-la-contestation-anti-hollande.php

  • monhugo , 20 Jan 2014 à 15:39 @ 15 h 39 min

    Hier dimanche 19/01/14, le “cerveau de la contestation anti-Hollande” ne défilait pas avec les nostalgiques de l’avant-loi Veil, mais il était place de la Bastille, avec Nicolas Miguet. Sa petite troupe, rassemblée (mise en bouche du JdC) sur l’air du “Hollande, démission”, qui n’a, a priori, rien du risque pour l’OP : pas de “racisme”, ni d’autres choses interdites (sous contrôle d’Etat), comme la judéophobie, l’homophobie, etc., mais est simplement une opinion que chacun peut (encore) exprimer, puisque “politique”, est restée médusée quand van Hemelryck a été interpellé pour “incitation à la haine raciale”. Le machin dont il réclame la démission n’étant ni Noir, ni mahométan, ni étranger (hélas, pour nous), ni juif, ni même “gay”, il fallait trouver en effet un motif pour la GAV à suivre (toujours en cours au moment où je “poste”, j’imagine). Boucault communiqua aussitôt avec ses préposés : le petit dirigeable du trublion allait faire l’affaire. Non pas en raison du “Hollande démission” sur ses flancs (opinion politique, pas encore interdite en soi – mais on y arrive..), mais de sa forme-même. Ce petit dirigeable avait en effet le mauvais goût d’avoir une forme de…. dirigeable.
    On retiendra que pour noyer l’opposant, on pourra l’accuser d’avoir “la rage”, c’est-à-dire de faire usage en public de n’importe quoi qui ressemble, de près ou de loin, à une quenelle.
    Voilà qui apporte simplement de l’eau au moulin du griot, qui compte les ventes de son DVD. Et se félicite d’avoir envoyé Montagne à l’INPI pour déposer la quenelle comme marque de fabrique. Rebondissement mercantile à prévoir. Des sweat-shirts avec quenelle ?
    Le ridicule tue en France – les libertés publiques.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen