Et voici un autre Jack l’éventreur!

Et voici un autre Jack l’éventreur!

Après The réal Mary Kelly, livre publié en 2014, faisant d’un certain Francis Spurzheim Craig, journaliste,  le vrai Jack l’éventreur,  le tueur  serait cette fois Aaron Kosminski, émigré juif polonais. Russel Ewards, homme d’affaires britannique, publie un nouveau livre sur ce sujet.

En 2007, lors d’une vente aux enchères, Russel Edwards a acquis  un châle de soie retrouvé à moitié déchiré près du cadavre de la quatrième et avant-dernière victime,Catherine Eddowes, assassinée le 30 septembre 1888. Russel Edwards appuie ses travaux sur l’expertise de Jari Louhelainen, spécialiste de biologie moléculaire de l’université de Liverpool, lequel  est parvenu à extraire de l’ADN du tissu.

Etudiant les archives du dossier de l’Eventreur, Russel Edwards  remarqué le nom d’Aaron Kosminski.. Installé dans l’est de Londres dans les années 1880, cet immigré polonais devenu barbier habitait  près des docks, non loin du lieu des crimes. La confrontation de l’ADN retrouvé le châle avec l’ADN d’un descendant de Kosminski livre une « correspondance parfaite ».
Pour mémoire,  consécutivement à l’assassinat de cinq prostituées égorgées et sauvagement mutilées, 167 individus furent alors  suspectés de ces meurtres dont le petit-fils de la reine Victoria…

Jack l’Éventreur démasqué,  Russell Edwards, 286 pages, 21 euros.

Articles liés