Le texte dénaturant le mariage adopté par la Commission des Lois du Sénat à cause de deux élus UMP

La commission des Lois vient d’annoncer que le projet de loi Taubira (adopté en première lecture le 12 février dernier par les députés) a été approuvé par vingt-trois membres (dont deux UMP) contre vingt et un, aucun ne s’étant abstenu. L’examen par la chambre haute doit avoir lieu au début du mois d’avril.

Les deux élus “de droite” à faire battre aux prochaines sénatoriales sont donc Christian Cointat (à gauche) et Christophe-André Frassa (à droite). L’un comme l’autre représentent les Français établis hors de France.

Le premier ne cachait pas son intention de voter la dénaturation du mariage, le second a étonné jusqu’à certains de ses confrères en se prononçant pour le droit à l’enfant.

Vous pouvez leur dire ce que vous pensez de leur vote à ces adresses : [email protected] et [email protected].

Autres articles

87 Commentaires

  • MCT. , 20 mars 2013 @ 16 h 18 min

    Je croyais que ça n’était voté au Sénat qu en avril ???

  • monhugo , 20 mars 2013 @ 16 h 30 min

    Je viens d’envoyer ce message de “félicitations” à Copé (formulaire de contact sur site ump) :

    Monsieur,
    Je compte sur vous pour féliciter comme il se doit ces deux élus UMP grâce auxquels une majorité a été trouvée à la Commission des Lois sénatoriale ce matin pour approuver le projet de loi Taubira dit du “mariage pour tous” (en fait consacrant la dénaturation de l’institution, la ravalant au rang d’une pantalonnade – avec conséquences gravissimes sur la filiation). Pendant ce temps, est défendue une inutile motion de censure déposée par vos soins à l’AN.
    Salutations distinguées.

  • monhugo , 20 mars 2013 @ 16 h 56 min

    Aux rédacteurs de l’articulet :
    Votre présentation gagnerait en clarté avec un rappel du processus législatif, et des explications sur le rôle de la Commission des lois. Par ailleurs, le projet Taubira a été adopté par l’AN en première lecture le 12 (et non le 4) février dernier. Le Sénat doit examiner ce projet en assemblée plénière à partir du 2 avril prochain (mais j’ai trouvé le 4 avril dans certains médias).

  • J.75 , 20 mars 2013 @ 17 h 04 min

    Article à faire tourner et diffuser à tous les élus municipaux ou maires de droite que l’on puisse connaître pour qu’ils ne se trompent pas aux prochaines sénatoriales et virent à coups de pieds dans le derrière ces deux guignols de par leurs votes!!!

  • Léon , 20 mars 2013 @ 17 h 12 min

    Selon Wikipedia, Christophe-André Frassa “est membre depuis le 13 novembre 2012 du nouveau Bureau de la Fraternelle parlementaire, appelée Frapar, qui réunit 410 membres de toutes obédiences, dont 150 députés et sénateurs” …

  • Charles , 20 mars 2013 @ 17 h 18 min

    En voila deux belles tetes de vainqueurs.
    Quand on vous dit que UMP ou PS c’est la meme chose.

    Celui de gauche,Cointat a l’air de s’etre échappé d’un asile
    Celui de droite,Frassa, a l’air de sortir de maternelle supérieure.

    En plus les élus des français de l’étranger sont des faux élus
    qui sont élus par simple désignation de leur parti.

    Pour obtenir de telles nominations comme candidat
    il faut avoir le bras long comme le Danube.

    c’est comme en Angleterre du 18eme siecle,certains sieges
    etaient gagnés pratiquement sans votes (rotten borough).

    Il suffisait d’etre désigné par le Lord propriétaire d’une partie du comté
    pour etre élu,sans meme faire campagne.

  • Nicolas , 20 mars 2013 @ 17 h 28 min

    Il est possible de demander à J.-F. Copé si ces deux élus auront encore à l’avenir l’investiture de l’UMP :

    http://www.jeanfrancoiscope.fr/wordpress/contact

Les commentaires sont fermés.