Impôts sur le revenu : le choc de complexification, c’est maintenant

par Bruno de Larminat

Ou comment lutter contre le projet de loi Taubira par la défense passive.

Voici une action qui coûte peu et qui peut avoir un impact très significatif. La consigne avait été passée il y a quelques semaines, il est bon de la rappeler aujourd’hui alors que les formulaires de déclaration commencent à fleurir dans nos boites à lettres. Pour protester contre l’autisme du gouvernement sur le projet de loi Taubira, nous allons – sans aucunement sortir de la légalité – lui donner du fil à retordre.

1. Si vous payez vos impôts par prélèvements automatiques (forfaitaires mensuels ou par tiers provisionnels), dénoncez avant le 30 avril le prélèvement automatique et la mensualisation. Voir ci-dessous comment faire. (NB : si vous avez laissé passer la date du 30 avril, cela s’appliquera à l’échéance suivante).

2. Vous avez reçu ou aller recevoir votre déclaration pré remplie sur support papier. Si vous avez l’habitude de la traiter par Internet, changez votre habitude : complétez la déclaration papier et renvoyez là sous enveloppe affranchie. NB : depuis cette année, il n’est plus nécessaire d’envoyer avec la déclaration papier les justificatifs des dons aux œuvres.

3. Même si la déclaration est correctement pré remplie, forcez un traitement papier de votre déclaration en ajoutant deux euros au montant de vos revenus. NB : si vous êtes dans la tranche marginale d’imposition la plus élevée, cela vous fera payer au maximum un euro de plus d’impôts.

4. À chaque réception des avis d’échéance, payez par chèque et pas par TIP. Ajoutez deux euros au montant de votre chèque par rapport au montant à payer indiqué sur l’avis.

5. Lorsque le chèque a été encaissé, écrivez à la trésorerie et demandez le remboursement des deux euros « payés en trop par erreur» sur la dernière échéance.

Tout cela n’est même pas de la désobéissance civile, puisqu’on ne désobéit pas : c’est « de la défense passive ». Un moyen, complémentaire des autres, pour tenter de nous faire entendre. Est-ce utile ? Imaginez que les 55% des Français opposés à la loi Taubira agissent de même, soit à vue de nez une vingtaine de millions de foyers fiscaux, cela générera une belle pagaille à la Direction des impôts et cela augmentera la pression sur le gouvernement !

Nous sommes patriotes, nous ne voulons pas jouer contre notre camp. Notre pays a besoin d’augmenter sa productivité, y compris dans l’administration. Il a besoin que les Français se retrouvent unis pour travailler ensemble à son redressement économique, au lieu de se déchirer à cause de cette loi inique. Notre pays a surtout, crucialement, dramatiquement, besoin que soit préservée et consolidée la famille, socle de notre société, que soient protégés les enfants nés ou à naître, que soit pérennisée la filiation naturelle. Si François Hollande s’engage solennellement à retirer cette loi, ce mot d’ordre de « choc de complexification » sera immédiatement retiré. Un jour, le pouvoir sera bien obligé de nous entendre…

Faites donc très largement passer le message ! Cette action coûte un tout petit peu de temps et quelques timbres, mais cela peut rapporter gros.

Pour résilier le prélèvement automatique et/ou la mensualisation : munissez-vous de votre numéro fiscal (indiqué sur la déclaration et sur l’avis de l’année dernière) et contactez le Centre Prélèvement Service des impôts :

• Par téléphone : 0810 012 011 (c’est fait en une minute)
• Par courriel : [email protected] ou par courrier postal à l’adresse suivante :

Centre Prélèvement Service, 69327 LYON CEDEX 03

« V/Réf : N° fiscal 123456789

Par la présente, je demande à ne plus bénéficier du prélèvement automatique à l’échéance (et/ou de la mensualisation) pour les impôts sur le revenu me concernant à compter de cette année 2013. Je règlerai donc les sommes dues par chèque. Merci d’accuser réception et de confirmer la bonne prise en compte de ma demande.

Fait le JJ/MM/AAAA à XYZ Signé : prénom et nom, adresse »

Autres articles

44 Commentaires

  • christiane , 20 Avr 2013 à 16:16 @ 16 h 16 min

    Très bien Bruno, si vous pensez à autre chose, faites nous en part; nous nous exécuterons.
    Tout ce qui donnera des crises de nerfs à ces nervis me comble de joie.

  • Jo , 20 Avr 2013 à 17:51 @ 17 h 51 min

    Débarrassez-vous de votre télé ainsi vous économiserez la redevance et vous contribuerez à éliminer une merdia franc-maçonne qui désinforme et appuie le mariage pour tous !

  • hector galb. , 20 Avr 2013 à 18:03 @ 18 h 03 min

    Arrêtez d’utiliser le terme “merdia” à tout va. Son usage devient névrotique chez certains. Réservez-en l’usage à des occasions où il servira à quelque chose.

  • Gisèle , 20 Avr 2013 à 20:16 @ 20 h 16 min

    N’oubliez pas aussi de vous déconnecter du téléphone portable s il ne vous est pas utile pour des raisons pros .
    Prenez le forfait minimum et laissez tomber toutes les applis inutiles et autres sonneries .
    Pour la télé , il n a malheureusement pas faux . Le soir il faut de plus en plus faire le tri et passer en revue toutes les chaînes . Souvent au cours de l épisode d un feuilleton policier on a la désagréable surprise de ” encore ” se trouver nez à nez avec le sujet si cher à madame Taubira …. c est du harcèlement ! A croire que du personnel spécialisé est payé à rechercher dans les archives le sujet en question …..
    Je ne suis pas homophobe …. j ai seulement l impression d être manipulée et j ai horreur de ça ! Ma liberté j y tiens !
    C est comme les violences importées des U.S …. ras la casquette aussi
    Il y a quelques années je me suis enregistré les Ushuaia et j ai plain de films en noir et blanc qui rompent la monotonie .
    Après il y a des jeux sur PC et de bons livres qui vous aident à vous endormir sans chimie .

  • bernique , 20 Avr 2013 à 20:53 @ 20 h 53 min

    Il est vrai que “merdia franc-maçonne” a quelque chose d’un pléonasme. Mais en temps de crise, il faut mettre en valeur les concepts !

  • C.B. , 20 Avr 2013 à 21:23 @ 21 h 23 min

    Renonciation à “bénéficier” du prélèvement automatique, déjà fait.
    Avant de payer votre deuxième tiers, pensez à vérifier le montant que vous aurez à régler pour l’année, et réduisez en conséquence votre deuxième tiers (gardez une marge de sécurité pour ne pas risquer d’être taxé sur un versement insuffisant).
    Si vous avez le temps, passez régler en espèces (mais n’arrivez pas avec un cabas de petite monnaie), cela oblige le préposé au guichet à vous fournir un reçu, qui confirme que vous vous êtes bien acquitté en temps et en heure de votre dû. Tous les retraités en bonne forme et habitant à peu de distance de leur perception, devraient agir ainsi: se sentir sécurisé par un document attestant que vous êtes en règle est très rassurant.

  • Fouillemerde , 20 Avr 2013 à 22:26 @ 22 h 26 min

    Excellent conseil : quand j étais célibataire et que je n arrivais pas à m endormir, j ouvrais un gros livre indigeste, par exemple les ” textes rabbiniques des deux premiers siècles chrétiens ” de Joseph Bonsirven.
    Ce n était pas un bon livre au sens de Gisèle, mais comme je n avais pas trop de temps c était ma méthode.
    L effet était immédiat dans les quinze secondes, et sans chimie.

    Maintenant que mon sommeil est plus cahotique, je lis l Imitation de Jésus-Christ dans la traduction en vers classiques de Pierre Corneille, notre grand poète catholique et français.
    Elle est peu connue mais combien belle et bien pensée !
    L édition de Mgr Ducaud-Bourget chez Albin Michel, éditions de 1941 et 1948 et rééditée depuis est malheureusement fautive en plusieurs endroits. J en ai fait une recension.
    L édition chez la Pléiade des oeuvres COMPLETES de Corneille ( tome 2 ) ne comporte que quelques fautes de frappe, mais est plus chère et avec toutes les variantes.

    Bonne nuit à tous amis de ce site.

Les commentaires sont fermés.