La photo du jour : La Tour Eiffel dit non à la dénaturation du mariage

Et si le mauvais rêve fait cette nuit par Manuel Valls commençait à devenir réalité ?

 

Autres articles

12 Commentaires

  • Murex64 , 20 Avr 2013 à 18:14 @ 18 h 14 min

    Très pertinent ! On ne parle pas assez de ces futurs otages de ces ????? ( fofolles ? ), capricieuses, qui pensent que le cul gouverne tout !

  • Pierre , 20 Avr 2013 à 18:37 @ 18 h 37 min

    Merci beaucoup pour le lien, il fallait y penser

  • François2 , 21 Avr 2013 à 11:45 @ 11 h 45 min

    A mon avis “mariage gay” c’est reprendre le terme de l adversaire. C est “faux-mariage gay”.

  • jean-marc boni , 21 Avr 2013 à 12:08 @ 12 h 08 min

    mais oui , arrêtons de parler de mariage ; une grande proportion de franchouillards n’avaient rien à redire de cela : dans la logique du pekin moyen , mariage veut dire “amour”; alors puisque deux êtres de même sexe s’aiment et qu’il existe le pacs et que la société évolue tout le temps, alors oui je ne suis pas contre le mariage des homos ; où est le problème ?

    seulement voilà le français lambda , scotché à sa télé le verre de pastis à la main, qui vient de découvrir , après des mois de manifs et de débats à l’assemblée puis au sénat , que la loi est votée ;eh bien ce même français commence à se réveiller et à découvrir les vrais problèmes que le mariage implique , c.a.d. :
    1) adoption
    2) PMA
    3) GPA

    alors là ce n’est plus tout à fait la même chose…
    on commence à se poser des questions : “ah mais oui je n’y avais pas pensé !”

  • isabelle , 22 Avr 2013 à 8:39 @ 8 h 39 min

    @ jean-Marc Boni
    Honteuse, la caricature du Français lambda que vous faites …
    Laissez donc aux Français le temps de comprendre de quoi il s’agit. Tous ne sont pas rivés à Internet, seul lieu où l’on peut trouver une info détoxifiée.
    L’essentiel, c’est qu’ils finissent par comprendre.
    Posez autour de vous la question de la théorie du gender et vous verrez que bien peu sont au courant de ce qu’elle signifie, alors que leurs propres gamins l’étudient en SVT au lycée ou la subissent déjà dans certaines crêches, voire bientôt au CP.
    Notre rôle n’est pas de taper sur nos concitoyens mais de les informer.

Les commentaires sont fermés.