Florian Philippot dénonce “des passerelles entre les islamistes et les extrémistes de gauche”

Florian Philippot dénonce “des passerelles entre les islamistes et les extrémistes de gauche”

Invité de Laurence Ferrari ce mardi 18 avril, Florian Philippot est revenu sur les risques d’attentat qui pèsent sur les candidats à la présidentielle : pour le vice-président du FN, “on est gangréné par la violence” avec parfois “des passerelles entre ce qu’on appelle l’islamo-gauchisme, entre les islamistes et ces extrémistes de gauche”. Et comme le regrette Florian Philippot, “le gouvernement reste les bras croisés” face à cet inquiétant phénomène :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Pitch , 20 avril 2017 @ 18 h 55 min

    Philippot évoque un ralliement de Wauquiez à Macron dans son itw…
    Rien vu de tel pour le moment ?

  • Gisèle , 21 avril 2017 @ 1 h 03 min

    Ce soir, Merluchon a dit qu’il ne fallait pas ” stigmatiser “, suite à l’assassinat du policier sur les Champs Elysées . Cette réponse, il l’a faite au journaliste de BFM qui lui demandait si cet évènement allait avoir un impact sur les prochaines élections . Question réponse qui voulait dire : est ce que cela va provoquer un vote massif pour Marine Le Pen ?
    PFFF !! Il y a longtemps que les électeurs ont choisi !
    Et ce ne sont ni les merdias, ni Merluchon qui vont nous dicter notre choix !
    Le ” panpancucu ” on ne le redoute pas !

Les commentaires sont clôturés.