Nicolas Dupont-Aignan ne veut pas de Christine Lagarde au FMI

Le député de l’Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, juge dans un communiqué que nommer Christine Lagarde à la tête du Fonds monétaire international (FMI) serait « particulièrement malencontreux ». « Il serait préjudiciable à son action que le FMI soit dirigé par une personnalité soupçonnée d’un possible abus de pouvoir ayant coûté la bagatelle de 385 millions d’euros au contribuable français », a-t-il déclaré en référence à l’affaire Tapie. « La France, dont la réputation est profondément abîmée par l’affaire DSK, n’a pas le droit de prendre le risque de s’exposer à un deuxième scandale à la tête du FMI », conclut le Président de Debout la République.

Articles liés

1Commentaire

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • trismus37 , 20 mai 2011 @ 14 h 37 min

    Tout à fait logique !
    Une démission suffit !

Les commentaires sont clôturés.