Scandale DSK : Ivan Rioufol parle de « deux poids deux mesures »

Dans son “bloc-notes” de vendredi, Ivan Rioufol écrit, à propos du scandale DSK, que “des témoignages publiés auraient dû être mieux écoutés, des interrogations auraient dû être formulées autrement qu’à travers les humoristes” (comme ici ou ). En effet, remarque le chroniqueur du Figaro, “la gauche ne s’est jamais gênée pour Nicolas Sarkozy. Et de citer l’hebdomadaire Marianne se demandant “en une, s’il était fou et relevant de la médecine”. “Comparer l’acharnement de Jean-François Kahn contre la personne du chef de l’Etat à son empathie pour son ami DSK est exemplaire du deux poids deux mesures appliqué par les médias militants” constate Ivan Rioufol.

Autres articles

1 Commentaire

  • mariecolline , 21 Mai 2011 à 17:14 @ 17 h 14 min

    Il a totalement raison !

    Et je croyais que les socialistes n’aimaient pas les riches……
    De l’omerta dont ils ont fait l’objet, ils devraient avoir honte.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France