Ces ex-présidents qui nous coûtent les yeux de la tête

Dimanche soir, le magazine Capital sur M6 revenait sur le scandale du coût des anciens présidents de la République française : 6,2 millions d’euros par an dont 1,5 million pour Jacques Chirac, 2,2 pour Nicolas Sarkozy et 2,5 pour Valéry Giscard d’Estaing. La retraite de ce dernier a déjà englouti 94 millions d’euros d’argent public ! Outre 5 184 euros net d’argent public par mois à vie y compris s’ils reprennent des activités (comme les fameuses conférences à 100 000 euros pour Nicolas Sarkozy), ils sont membres de droit du Conseil constitutionnel (12 000 euros par mois, à condition de siéger, ce que ne font pas ni Jacques Chirac, pour raison de santé, ni Nicolas Sarkozy, en froid avec l’institution). Chacun bénéficie en outre d’un appartement de fonction meublé (montants des locations : 26 000 euros/mois pour VGE, 16 000 euros/mois pour Jacques Chirac et 19 000 euros pour le 11 pièces sur 2 niveaux soit 323 m2 de Nicolas Sarkozy), de deux personnes pour faire le service, de sept collaborateurs, de deux fonctionnaires de police, d’une voiture de fonction et de deux chauffeurs. Sans parler des transports gratuits en première classe (train, bateau, avion) à vie, également valable pour l’entourage proche. Le plus incroyable est qu’aucun texte officiel ne réglemente ces avantages : ils ont été décidés dans une lettre personnelle écrite par Laurent Fabius, alors Premier ministre, à VGE le 8 janvier 1985, à l’initiative de François Mitterrand (qui semblait craindre pour ses vieux jours) et n’ont jamais fait l’objet d’un débat ou d’un vote au Parlement.

Autres articles

16 Commentaires

  • Babouchka , 20 Mai 2015 à 10:26 @ 10 h 26 min

    Primes, avantages et privilèges attribués d’une manière scandaleuse…..
    Cela ne me gênerait pas si la FRANCE rayonnait et retrouvait sa vitalité, sa dignité….
    Ces primes à la médiocrité sont insupportables pour les Francais qui triment dur ou qui cherchent désespérément du travail.

  • queniartpascal , 20 Mai 2015 à 11:20 @ 11 h 20 min

    ils ne devraient plus rien percevoir ils ont étés virés ils ne devraient avoir aucun avantage et même les familles c’est lui qui est président pas leurs familles,c’est de l’arnaque a la mode fabius roublard de 1ere

  • le lecteur , 20 Mai 2015 à 12:07 @ 12 h 07 min

    Même inactifs, ils restent toujours des parasites nuisibles qui tapent allègrement dans la galette des Français…

  • Fleur de Lys , 20 Mai 2015 à 12:53 @ 12 h 53 min

    il me semble que ce genre de privilèges exorbitants n’ existent qu en France ; je parle des pays developpés bien entendu …..

    ils ont eu le loisir de profiter durant leur mandat des fastueux “ors de la République”

    alors stop! basta !! ils finissent par se prendre pour des Saints qu ‘on honore une fois mis a la porte!!
    et c’est auquel d’ entre eux qu on accordera le plus de gâteries!!

    que des sinécures!! du conseil constitutionnel au paquet de marrons grillés que leur offre le sri-lankais qui gagne sa vie a la sauvette!!!!! (ça ne m’ étonnerais pas)

    je pense au brave employé ou ouvrier qui va se taper deux heures de transport pour aller perdre sa vie ( il parait que certains la “gagnent” ) a un salaire de misère

    au final? qu ‘ avons nous inventé de mieux que ces roitelets et potentats africains ( nommés Président ou Maréchal en chef) qui pompent et aspirent le bien collectif et sont les champions de l’ enculage de peuples avec leurs affidés… Rien !!

    pareil avec une tribu de chimpanzés ….

  • nauticat , 20 Mai 2015 à 12:59 @ 12 h 59 min

    bonjour ,si cet état de chose n’est régit par aucune loi ou décret , pourquoi alors le faire perdurer ? Il suffit de prononcer la fin de cette pratique lors d’une séance à l’Assemblée Nationale .

  • MCT , 20 Mai 2015 à 13:42 @ 13 h 42 min

    C’est complètement dingue ! et pourquoi la crise ne remet pas en cause ces aberrations ?
    C’est vraiment tout le système qui est à fiche en l’air…combien de temps faudra-t’il encore attendre ????

  • conneriephobe , 20 Mai 2015 à 13:53 @ 13 h 53 min

    Bonne idée Nauticat, et à votre avis QUI voterait la fin de ces dépenses scandaleuses et parfaitement injustifiées ??? Personne, car au cas où vous n’auriez pas encore remarqué, la France et le sort des Français n’intéressent plus aucun élu (ou si peu qu’on les compte sur les doigts d’une main)… seuls le pouvoir, la volonté de nuire et de détruire, et l’avidité d’un enrichissement rapide mais pérenne motivent ces gens qui nous font croire qu’ils ne veulent que notre Bien.
    Même pas en rêve.

Les commentaires sont fermés.