La Manif pour Tous condamne l’incarcération de Nicolas et appelle à accueillir François Hollande à Sciences Po vendredi à 18h

Dans un communiqué, La Manif pour Tous se déclare « profondément heurtée, choquée et  stupéfaite du sort judiciaire réservé au jeune Nicolas ». Elle considère qu’il s’agit d’une décision  de justice « excessivement lourde au regard de son jeune âge, de son absence d’antécédent sérieux et du caractère éminemment politique du contexte ». L’association opposée à la Loi Taubira dénonce ainsi « la répression aveugle et indistincte que les autorités opposent à toute une jeunesse qui se lève pacifiquement contre la loi Taubira » et pointe du doigt « l’absurdité qu’il y a à condamner un garçon pour des infractions consécutives à une interpellation qui était elle-même injustifiée ».

Et de dénoncer le « deux poids deux mesures » dans le traitement réservé aux citoyens en rappelant que l’agresseur qui avait menacé une Mère Veilleuse d’un couteau de cuisine à Lille dans la nuit du 12 au 13 juin a été libéré à l’issue d’une Garde à Vue de 12 heures. La manif Pour Tous constate que « les opposants au mariage gay sont traités de manière clairement “particulière” ».

L’association appelle donc ses sympathisants « à un rassemblement pour la libération immédiate de Nicolas et pour la cessation de la répression policière et judiciaire à l’encontre des sympathisants de La Manif Pour Tous ». Le rendez-vous est donné vendredi 21 juin à 18h rue Saint-Guillaume à Paris pour accueillir le Président de la République à l’occasion de son intervention à Science Po.

Un événement Facebook intitulé « Accueil de François Hollande – Soutien à Nicolas », a été créé pour l’occasion. Plus de 200 personnes ont déjà répondu présents en moins de quatre heures. « Pour la libération de Nicolas B., rendez-vous devant Sciences-Po Paris rue Saint-Guillaume (75007 Paris), nous vous attendons très nombreux ! », peut-on lire sur la page de l’évènement dont les organisateurs précisent que « ce sera aussi l’occasion d’accueillir François Hollande ! »

Le président qui se déplace avec 1 000 CRS devra, semble-t-il, mobiliser à nouveau les forces de l’ordre pour assurer sa tranquillité. Dimanche dernier le défi de faire venir 1000 policiers et gendarmes avait été réussi. Bis repetita devant Sciences Po ?

Addendum 17h : Venue de François Hollande annulée, rassemblement devant Sciences-Po décalé Place du Panthéon, dans le Ve arrondissement de Paris.

Autres articles

56 Commentaires

  • Gisèle , 20 Juin 2013 à 17:26 @ 17 h 26 min

    S’en prendre à un petit jeune , prouve la lâcheté des décideurs . Ils ne s’en prennent pas à ceux qui ont tout cassé au Trocadéro car ils savent pertinemment que cela coûterait très cher aux assurances et au pays .
    Science pot de chambre …. d’où sort cette horde de * superbes * hautains et creux , imbus de leur petite personne , et de leurs mots artificiels déblatérés sans conviction et sans cœur .

  • Nico co , 20 Juin 2013 à 17:30 @ 17 h 30 min

    Ce pouvoir totalitaire n’essaierait il pas de créer une guerre civile pour justifier de futurs lois Martiales ? Je ne les pense pas idiots mais idéologues, si ils voulaient conserver notre semblant de démocratie agiraient ils ainsi ? Je suis un peu perplexe quel est le but de tout cela ?

  • Nico co , 20 Juin 2013 à 17:32 @ 17 h 32 min

    ou alors je me trompe et ils sont vraiment idiots

  • yenamarre21 , 20 Juin 2013 à 18:16 @ 18 h 16 min

    Bonjour,

    Nous avons déclaré une opération “klaxon pour tous” à la Préfecture de Dijon demain à 18h00 qui a été acceptée, en même que vendredi 21 juin “faites de la musique”, nous en profiterons, si la presse alertée est présente, pour dire notre soutien à Nicolas. ONLR

  • Géodith , 20 Juin 2013 à 18:19 @ 18 h 19 min

    Hollande est machiavelique, ne l’oubliez jamais
    Gare demain

  • monhugo , 20 Juin 2013 à 18:40 @ 18 h 40 min

    Article 16… Je suis la seule à y penser, apparemment.

  • monhugo , 20 Juin 2013 à 18:49 @ 18 h 49 min

    “Machiavélique” ? Même pas, pas assez intelligent pour cela, comme pouvait l’être un Mitterrand, vrai “Florentin”, lui. Je pense que les abords de la rue St-Guillaume seront demain un camp retranché, puisque Sa Médiocrité se rend à Sciences Po. Seul mot d’ordre : “raflez-les tous” ! Si le temps avait été clément, j’y serais bien allée faire un tour pourtant. 1er jour d’été, “Fête” de la Musique..

Les commentaires sont fermés.