Mort mystérieuse de la jeune mère qui se battait pour revoir sa fille enlevée par un prince saoudien

Candice Cohen-Ahnine, 35 ans, est décédée à son domicile du VIIIe arrondissement parisien. De source policière, il s’agirait d’un décès accidentel consécutif à une chute du balcon de son appartement. Les enquêteurs restent cependant prudents, la défunte se disait en effet menacée de mort. La jeune femme s’est faite connaitre pour son livre très médiatisé paru en 2011 “Rendez-moi ma fille” qui relatait son combat pour retrouver sa petite fille de onze ans. Mariée au prince saoudien Sattam bin Khaled bin Nasser al-Saoud qu’elle avait rencontré à Londres dans les années 1990, elle avait eu une fille en 2001, mais avait rompu en 2006 en apprenant qu’il devait se marier avec l’une de ses cousines. Cédant aux demandes de Sattam désireux de revoir sa fille, elle se rend à Ryad en septembre 2008. Elle y sera séquestrée et durement traitée durant plusieurs mois. S’évadant à deux reprises, accusée d’être une apostate de l’islam et menacée de mort, elle sera finalement exfiltrée par le Quai d’Orsay en juin 2009. Mais elle devra abandonner sa fille. En janvier 2012, elle avait cependant remporté une victoire judiciaire, un tribunal de Paris exigeant que l’enfant soit rendue à sa mère, le père s’exposant à un mandat d’arrêt international. Y aurait-il un lien avec ce décès qui arrive à point nommé pour la partie adverse? Seul l’avenir le dira, mais en tous les cas, cette histoire mouvementée où se mêlent amour, haine et antagonisme culturo-religieux, se termine de manière tragique.

Autres articles

14 Commentaires

  • Thierry , 20 Août 2012 à 18:32 @ 18 h 32 min

    L’avenir nous le dira ?
    Cela m’étonnerait beaucoup.
    Ces gens là ont beaucoup trop d’argent, et beaucoup trop de politiques ou diplomates sont vérolés.

  • Yohann , 20 Août 2012 à 19:47 @ 19 h 47 min

    Candice Cohen, ? ça sonne pas trop musulman, mais après tout que ne ferait pas une jeune femme pour un prince saoudien rempli de tunes. Elle a pris des risques elle a perdue . Adieu

  • Mizette , 21 Août 2012 à 7:29 @ 7 h 29 min

    Cela peut faire réfléchir les non musulmans qui se rapprochent un peu trop des musulmans. Tout leur est permis, qu’on se le dise.
    Il est grand temps d’organiser la résistance, mais pour cela il faudrait du courage que la grande majorité des français n’a pas !

  • gzz 40 , 21 Août 2012 à 7:57 @ 7 h 57 min

    Ben voilà…
    Elle a voulu connaître un riche musulman…il l’a séduite,et ensuite une fois qu’il a obtenu ce qu’il voulait il a appliqué la coutume de son pays :jeté “la femme”..comme le mouchoir en papier…… poubelle.
    Et la fille ,à peine sortie de la puberté sera ou a été vendue ,”off course” sans son consentement,à un vieux “schnock” ,au moins aussi riche,ravi de déflorer une jeune pucelle..
    Finalement,de l’endroit où la mère se trouve à présent,quelles qu’aient été les circonstances de son décès ,et là je crains le pire,la suite du cauchemar lui sera épargné..
    PAIX à son ÂME !!

  • Richard , 21 Août 2012 à 8:09 @ 8 h 09 min

    Dans des cas dramatiques comme celui ci, si cela pouvait donner des leçons à des jeunes femmes qui fréquentent des musulmans, nous ne comptons plus combien d’enfants sont enlevés et sont dans le pays du père, et pour le mariage, pas d’illusions,ils se marient souvent avec leurs cousines, chez eux pas de problème avec “la consanguinité’,Mesdames , réfléchissez avant de vous engager.

  • Nofont , 21 Août 2012 à 8:19 @ 8 h 19 min

    Nos politiques Français actuels ne feront rien pour nous dire la vérité sur cette affaire. Si seulement ils avaient le courage de décider d’organiser la prévention pour que les musulmans ne s”occupent que de leur prière et abandonne leur volonté de tout conquérir. Mais Hollande en a t’il le désir ? Je suis trés pessimiste à ce sujet.

  • Enoch , 21 Août 2012 à 8:57 @ 8 h 57 min

    L’engagement actuel de la France face a la Syrie, avant la chute de Khadafi, prouve que nous suivons la ligne Atlantiste c-a-d pro arabe sunnite version Saoudien et Quatarie.
    C’est a dire ceux qui finance Salafiste et Wahabisme mais qui sont assis sur les reserves de petrole.

    Alors la vie d’une femme et de sa fille ne pese pas lourd face aux enjeux actuels (remodeler le moyen-orient).

    Pourtant cette histoire devrait servir de lecon, a tout celle qui tombe dans le panneau du prince charmant!

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen