Ontario : une famille reçoit une lettre exigeant l’euthanasie du fils autiste

La famille, qui vit à Newcastle, en Ontario, est encore sous le choc : vendredi 16 août, elle a reçu une lettre haineuse et anonyme d’une personne prétendant vivre dans le voisinage qui lui demande de déménager “dans une caravane dans les bois” ou d’euthanasier Max, 13 ans, un jeune garçon autiste sévère diagnostiqué à l’âge de deux ans. La missive accuse l’enfant d’être “nuisible à tout le monde”« aucun employeur ne l’embauchera, aucune fille normale ne l’aimera/se mariera avec lui”, se moque-t-elle. Elle l’accuse aussi d’effrayer “(ses) enfants normaux”. Des propos qui ont également choqué les voisins. Ceux-ci ont décidé de mener l’enquête pour tenter de démasquer l’auteur anonyme. En attendant, le père de Max dit craindre pour la sécurité de son enfant et n’exclut pas de déposer plainte.

Voici la lettre en question :

Autres articles

16 Commentaires

  • Andrée Joy , 21 Août 2013 à 20:27 @ 20 h 27 min

    Cette pissed off mère,c’est elle qui devrait aller vivre dans une caravane dans les bois.

  • pi31416 , 21 Août 2013 à 21:28 @ 21 h 28 min

    Avez-vous jamais été à la pêche à la grenouille quand vous étiez petit? Pas besoin d’hameçon, juste un bout de chiffon qu’on agite au bout d’une canne à pêche. La grenouille se jette dessus comme le fisc sur le pauvre monde, un mouvement sec de poignet, hop! la grenouille s’en va rejoindre les autres dans votre panier. Comprenez-vous maintenant pourquoi nos voisins les godons nous appellent “grenouilles”? Un échappé de bidet qui gueule à longueur de journée, ses parents qui en font profiter tout le voisinage en le laissant dehors, un article à la mords-moi l’oeil qui s’indigne que les voisins en aient ras-le-bol, et hop! la grenouille (vous, Messieurs, vous Mesdames) se jette dessus dans un ensemble attendrissant.

  • MP , 21 Août 2013 à 23:40 @ 23 h 40 min

    Mais ne vous demandez-vous donc pas une seule seconde si c’est un canular, un faux ?!
    Comme ces gens qui se mutilent eux-mêmes puis affirment avoir été agressés…
    Vous gobez tout comme ça, fastoche ?
    Au pire, c’est un cas isolé, rubrique chiens écrasés (qui font les gros titres de 20 minutes). Circulez, il n’y a pas grand chose à voir…

  • Anne Lys , 22 Août 2013 à 18:52 @ 18 h 52 min

    Vous ne valez pas mieux que l’expéditrice (si c’est vraiment une femme) de cet infâme poulet.

  • Anne Lys , 22 Août 2013 à 19:02 @ 19 h 02 min

    Qu’il s’agisse d’une réaction authentique d’un esprit totalement contaminé par la « culture de mort » ou que ce soit une mauvaise – très mauvaise – farce, ce texte est infâme.

    Que son auteur, véritable raciste anti-handicapés ou farceur sans scrupules, imagine une seconde la souffrance quotidienne d’une maman qui voit l’un de ses enfants atteint de cette terrible maladie qu’est l’autisme, surtout dans l’une de ses formes les plus graves, et qu’il essaie de se demander s’il a le droit, au nom de son confort et de celui de ses enfants ou pour « s’amuser », de retourner le couteau dans la plaie.

    Celui qui approuve cet horrible « poulet » est aussi infâme que son auteur lui-même.

  • pi31416 , 23 Août 2013 à 6:43 @ 6 h 43 min

    “véritable raciste anti-handicapés”

    Ah bon? Les handicapés sont une race? Lesquels? Les sourds, les aveugles, ou les bancals?

  • Jo , 25 Août 2013 à 14:58 @ 14 h 58 min

    sous la colère ou non ces paroles sont inacceptables. Cette mentalité révèle la nature humaine méchante et égoïste.

Les commentaires sont fermés.