Robert Ménard : “Je ne serai plus candidat à rien du tout”

Mercredi, le maire de Béziers Robert Ménard était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. Il est notamment revenu sur la candidature d’Alain Juppé aux primaires de l’UMP. “Ça donne une telle impression que chacun veut sa place”, a-t-il critiqué, précisant que lui-même ne serait “plus candidat à rien du tout”. “Je suis dans ma ville, au service de ma ville”, a-t-il poursuivi.

Autres articles

26 Commentaires

  • mariedefrance , 20 Août 2014 à 12:01 @ 12 h 01 min

    Je lui souhaite de réussir à Béziers qui avait vraiment besoin d’être remise aux normes !

    Il est clair et me parait plus reposé.

    Bonne chance, Ménard !

    Rââââ.. ce bourdin !

  • champar , 20 Août 2014 à 12:08 @ 12 h 08 min

    Put-être risqué cette affirmation, s’il réussit à bien administrer sa ville, il pourrait peut-être rendre d’autres services ultérieurement.
    Ce ne sont pas les arrivistes qui, ayant les dents longues, veulent occuper une place qui sont le plus aptes à remplir une fonction.

  • Yvan Bachaud , 20 Août 2014 à 12:35 @ 12 h 35 min

    Il est dommage que JJ.BOURDIN ne lui nain pas demandé POURQUOI il avait comme candidat puis Maire refusé de s’engager sur une application démocratique de la LOI du 13.08.2004 C’est à dire d’ organiser systématiquement toute consultation demandé par 20% des inscrits et a suivre le résultat MAIS seulement si le OUI obtenait plus de voix que LUI le jour de son élection. Ce qui semble la moindre des choses quand on se prétend démocrate.
    Pourquoi veut-il réduire les habitants au silence pendant 6 ANS ,
    Alors que 88% des Français estiment que si un nombre important de gens le demandent un référendum DOIT être organise.
    C’est la question N°1 a liuuii poser comme au 10 MAIRES sur 11 soutenus par le FN/RBM qui ont donné le même refus. On verra si le Maire du PONTET respecte son engagement en septembre si un RIC est demandé par exemple sur l’augmentation de 40% de son indemnité de Maire..
    Pour ce qui concerne le RIC NATIONAL voir http://www.article3.fr

  • Yves Tarantik , 20 Août 2014 à 13:47 @ 13 h 47 min

    Juppé ?
    Ce n’est pas ce grand premier ministre capitulard de la loi Devaquet ?
    (Celui que Chirac qualifiait ” le plus intelligent d’entre nous !” si… si ne riez pas…)
    Est-ce ce maire éclairé de Bordeaux qui aide à l’édification d’une belle et grande mosquée (avec l’argent de ceux qui l’ont élu) qui réjouira longtemps tous les “souchiens” qui espèrent bien un jour y entendre l’appel du muezzin ?
    Un grand homme en somme, tout à fait ce qu’il faut pour redresser la France !
    Entre NKM et lui le choix pour les électeurs sera rude.
    On voit que la droite mollassonne à bien compris qu’il fallait enfin s’intéresser aux vrais problèmes des français !

  • C.B. , 20 Août 2014 à 15:16 @ 15 h 16 min

    L’indemnité des maires ne dépend ni d’une décision du conseil Municipal ni d’un référendum, fût-il d’initiative citoyenne…

  • Goupille , 20 Août 2014 à 23:30 @ 23 h 30 min

    Vous oubliez la tentation du Canada, l’année sabbatique après condamnation pour quelque indélicatesse de la Chiraquie… Il se sent appelé pour un grand destin national, il serait l’homme politique favori des Français, les militants UMP se réjouissent que quelquechose bouge enfin chez eux… Bref, les media ont trouvé à emplir leurs chroniques du jour.

    Guignolade.

  • Pascal l Auvergnat , 21 Août 2014 à 8:05 @ 8 h 05 min

    Dommage que Ménard soit républicain , à moins qu il cache bien son jeu car les esprits ne sont pas encore suffisamment éveillés pour revenir à un système qui privilégie le bien commun : la Monarchie.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen