Les responsables de l’agression homophobe du XIXe arrondissement vivent dans une cité et sont connus des services de police pour des faits de violence

annonce Itélé ce vendredi 20 septembre 2013. Il ont 17 à 19 ans et ont été déférés jeudi soir devant un juge d’instruction. Contrairement à ce que sous-entendaient les médias et le lobby homosexualiste, on est très loin du profil moyen du participant à la Manif pour Tous :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Autres articles

41 Commentaires

  • Sully , 20 Sep 2013 à 16:28 @ 16 h 28 min

    Des noms ! des noms !! heu… le prénom suffira …:-)))))

  • Trucker , 20 Sep 2013 à 16:50 @ 16 h 50 min

    Bah voyons ! on inciterai à la délation sur NdF maintenant !

    Pourquoi réclamer des noms, dans la Hollandie totalitaire c’est le changement dans la continuité d’avec la Sarkozie.
    Si les agresseurs avaient été blancs aux yeux bleus, l’ensemble des merdias auraient relayé l’information.

    On remarquera au passage que le journaliste, pas très à l’aise au demeurant dans son élocution……. ( probablement très concentré à ne pas commettre de dérapage, déjà que dire que c’étaient des jeunes venus d’une cité, c’est limite diffamatoire….)…….désigne dans son propos le couple agressé comme étant homophobe, ( quoique au vu de la tête de la victime, il paraitrait normal que celui-ci le devienne )

    Voilà ou nous mène la manie socialisante du dévoiement du sens des mots.
    A force de conditionner les esprits à dire tout et son contraire, on fini par en perdre son latin !

  • Frédérique , 20 Sep 2013 à 18:02 @ 18 h 02 min

    Ce pauvre journaliste est pétrifié, en effet, par la peur de “déraper” sur un mot qui désignerait l’origine des agresseurs. Du coup, il dérape dans l’autre sens, ce sont les victimes homosexuelles qui deviennent un couple “homophobe”.
    Le dramatique de l’affaire devrait qu’on est un minimum de retenue, mais vu que d’une part la victime n’a rien fait à l’époque pour démentir les accusations portées contre LMPT, alors qu’elle a vraisemblablement vu le profil de ses agresseurs et le fait que la bienpensance employée à outrance se retourne contre ceux qui l’utilisent, font que je ne peux arrêter le fou rire qui me prend.

  • Sully , 20 Sep 2013 à 19:35 @ 19 h 35 min

    Un chef d’oeuvre de désinformation …

  • Sully , 20 Sep 2013 à 19:38 @ 19 h 38 min

    C’est évident que le profil type du manifestant LMPT , c’est d’agresser les gens en meute , et d’habiter ds une cité …Malheureusement , la répétition ad nauseam de formules de type “en plein débat sur le mariage homo (il a oublié qu’il fallait dire “pour tous” ..;:-))) ) , finit par rentrer ds la tête des lobotomisés du JT de 20 heures .

  • Frédérique , 20 Sep 2013 à 19:51 @ 19 h 51 min

    Qu’on ait, et non pas qu’on est un minimum…, le fou rire m’a empêché de me relire.

  • Robert , 20 Sep 2013 à 20:12 @ 20 h 12 min

    Entre l’utilisation des invertis et celle des immigrés inassimilables, les médias et les politiques ne savent plus comment dire sans dire et reconnaître sans avouer.
    P….n de réalité fasciste, raciste et homophobe !
    À ce niveau-là, la c…..ie, c’est carrément une synthèse !

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen