Nicolas Bernard-Buss : «Aujourd’hui, je n’ai plus confiance en ceux qui sont censés assurer la sécurité et la justice»

Invité de Marc-Olivier Fogiel jeudi sur RTL, Nicolas Bernard-Buss, qui a passé trois semaines à la prison de Fleury-Mérogis en juin et juillet (à cause de son opposition à la loi Taubira qui dénature le mariage et instaure un droit à l’enfant au détriment du droit des enfants à avoir un papa et une maman), remet en cause la version des policiers à qui il a été condamné à payer des dommages et intérêts, soulignant d’ailleurs que le restaurant Pizza Pino n’a pas déposé de plainte suite à sa prétendue violence.

“Je suis passé devant la 16e chambre du TGI de Paris, qui n’est pas une chambre dévolue aux comparutions immédiates mais au proxénétisme aggravé et au trafic de stupéfiants. Est-ce que c’est une manière de traiter un opposant politique ?”, s’interroge Nicolas Bernard-Buss. “On a été traités comme des dissidents chinois”, explique-t-il avant de remercier les auteurs de messages de sympathie à son encontre et d’indiquer qu’il réfléchit à une riposte judiciaire.

> écouter l’entretien

Autres articles

47 Commentaires

  • e , 20 Sep 2013 à 16:23 @ 16 h 23 min

    Fogiel qui invite Nicolas Bernard Buss!
    L’on peut invite Nicolas à rester prudent malgré tout….Un faut dissident dans une radio de la fausse dissidence qui invite un vrai dissident. Oui mef, mef.
    Et bravo encore à Nicolas.

  • François Desvignes , 20 Sep 2013 à 16:43 @ 16 h 43 min

    “Aujourd’hui, je n’ai plus confiance en ceux qui sont censés assurer la sécurité et la justice»

    C’est bien de citer lesPouvoirs exécutif et judiciaire de la république

    Mais ce serait plus complet de rajouter que dans le Pouvoir legislatif non plus on n’a plus confiance.

    Sans oublier le quatrième Pouvoir, les media de la pensée unique, nouveau clergé de la république

    En définitive, le régime en son entier s’ est discrédité : exécutif, legislatif, judicare et medias aux ordres.

  • Frédérique , 20 Sep 2013 à 18:17 @ 18 h 17 min

    J’ose espérer que les millions de Français que nous sommes n’attendront pas d’être victime d’une injustice ou d’un abus de pouvoir pour ne plus accorder leur confiance, ni en la justice, ni en ceux qui en imposent les règles, sinon le changement, le vrai, c’est pour les calendes grecques!

  • JSG , 20 Sep 2013 à 18:35 @ 18 h 35 min

    Trois semaines fermes fermes pendant que les pauvres policiers se laissent insuler sans pouvoir réagir dans certaines citées, comme nous le montrent les nombreux reportages tv !
    Ça me semble disproportionné.
    Il reste en effet la clémnece Taubira pour les vrais délinquants, pas les politiques les autres, ceux qui font du mal à tout le monde !
    Merci, merci, à bientôt !

  • Auditeur Libre , 20 Sep 2013 à 19:20 @ 19 h 20 min

    Monsieur-dame Fogiel, qui a le parler en “tatatatatatatatata…”, est adepte de l’illégalité qui constitue à acheter un bébé en Floride. Ce serait assimilable à de la dissidence si cette illégalité était d’une part légitime en regard d’un principe supérieur de liberté et de dignité humanistes et si de plus cette illégalité était injustement traquée. Or c’est tout le contraire puisque, par la grâce des réseaux SM-SAF et supplétifs, Monsieur-dame Fogiel a importé le bébé trafiqué sous l’œil attendri du ministère public.

  • xrayzoulou , 20 Sep 2013 à 20:00 @ 20 h 00 min

    Comme je te comprends, Nicolas ! je pense qu’une majorité de français (à par les ânes qui croient encore au “ciel” socialiste),ne croient plus en tout ce qui fait notre pays : la justice, l’égalité,….. aux institutions. nous sommes et restons derrière toi et n’oublions pas Esteban dont nous n’avons pas de nouvelle. Courage.

  • monhugo , 20 Sep 2013 à 20:49 @ 20 h 49 min

    http://www.jeanmarcmorandini.com/article-215302-marc-olivier-fogiel-il-est-infonde-de-dire-que-j-ai-eu-recours-a-la-gestation-par
    Extrait de son interview au “Parisien” :
    “Faire porter son enfant par une femme n’est pas autorisé en France. On a évoqué le fait que vous auriez eu recours à la gestation pour autrui aux Etats-Unis pour votre petite fille. Souhaitez-vous une évolution de la loi chez nous ?
    Fogiel : Je n’ai jamais commenté cela, car ce n’est pas la réalité.
    Je ne vais pas commenter des rumeurs, encore moins quand elles sont infondées. (…)”. Sic.
    Selon Wikipédia : ” l’animateur devient avec son compagnon le père d’une petite fille prénommée Mila conçue par mère porteuse en Floride aux États-Unis”. Est-ce le “compagnon” le géniteur ? Quid de l’état-civil de l’intéressée ? Bénéficie de la “circulaire Taubira”, légalisant par la bande quelque chose qui reste illicite pour tous en France ?

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen