Retraite : la vraie réforme reste à faire

Le « projet de loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraite » présenté en Conseil des ministres le 18 septembre ne peut être qualifié de « réforme ». Alors que notre système de retraites, qui a déjà subi cinq « réformes » en 30 ans qui n’ont pas apporté de solutions pérennes, est de nouveau au bord du gouffre, les mesures contenues dans le projet gouvernemental sont largement insuffisantes et contre-productives.

Dans le droit fil du rapport Refonder le modèle social : Pourquoi ? Comment ?, présenté par l’Institut Thomas More en juillet dernier à l’Assemblée nationale, la présente note insiste sur l’urgence d’une révision profonde et ambitieuse de l’architecture de notre modèle dans le sens du renforcement d’une protection sociale active, centrée sur l’autonomie, la liberté et la responsabilité des personnes et la mise en place de nouvelles formes de solidarité.

Découvrez la nouvelle note d’actualité de l’Institut Thomas More, disponible en cliquant ici.

Autres articles

4 Commentaires

  • V_Parlier , 20 Sep 2013 à 15:20 @ 15 h 20 min

    Il y a du juste, mais bien sûr pas d’analyse quant aux causes principales du chômage des jeunes et des séniors (les taxes faisant certes partie de ces causes, mais entre autres). Là ce ne serait ni socialiste ni libre-échangiste, donc pas politiquement correct.

    Aussi, quand je vois tant d’estimations de parts et d’autres (pas seulement dans ce rapport) sur notre situation en 2050, je me dis qu’avec le nombre de catastrophes (pas seulement financières) qui vont nous arriver dessus avant cette date, il faut avoir de l’aplomb pour être sûr de soi. Si mes enfants sont encore en vie et en bonne santé en 2050, j’estimerai qu’ils s’en sont déjà pas mal tirés! De là à penser à leur retraite… (quant à la mienne, ce sera probablement une sorte de RSA minimum commun quelles que soient les cotisations; à la manière de la décennie post-URSS qu’ont connu les retraités de l’Est).

  • mariedefrance , 20 Sep 2013 à 22:14 @ 22 h 14 min

    La seule vraie réforme c’est d’aligner le Public et le Privé

    Arrêtez avec ces 32 (ou 36 ?) régimes de retraite.

    Là, on pourrait commencer à parler de “réforme”.

    Jusqu’à présent ce ne fut que colmatage.

  • Robert BERTRAND-RIGHI , 21 Sep 2013 à 7:40 @ 7 h 40 min

    S’il y a un cabinet d’avocats interresses:

    On m’a force a cotiser dans un systeme de retraite. Meme si je ne tiens pas le contrat en mains il etait NOTOIRE. Pour le montant de cotisations, leur duree, et les versements qui me seraient attribues mensuellement, ainsi que leur incrementation.

    Ce contrat est rompu de facon unilaterale et sans me consulter, pour des raisons qui ne m’interressent nullement, et qui etaient d’ailleurs largement PREVISIBLES. Elles ne sont ni de fait de guerre, catastrophe naturelle, fission ou fusion nucleaire etc…qui sont ordinairement consideres “le fait du Prince “…

    Je me trouve GRAVEMENT SPOLIE, il s’agit meme maintenant de ma SURVIE.

    En consequence, je considere etre une victime d’ESCROQUERIE, laquelle est punie suivant les dispostions de l’art. 313 du Code Penal.
    Plainte contre X, l’Etat n’est PAS normalement LE gestionnaire des Caisses de retraites…En outre ca m’evitera un retour de flamme pour diffamation.
    Constitution de Partie Civile simultanement, pour etre indemnise…

    Au plaisir de lire une reponse.

  • mariedefrance , 21 Sep 2013 à 9:50 @ 9 h 50 min

    @ RBR

    Monhugo sera sans doute plus à même de vous répondre mais mon premier réflexe est de dire qu'”un contrat est un contrat !

    donc il faudrait en connaitre les clauses mais pour qu’il soit résilié unilatéralement il faut aussi une spécification précise prévue et la preuve que vous n’ayez pas respecté les clauses.

    Je crois – au contraire de vous- qu’il faudrait vous “intéresser” aux raisons de cette rupture de contrat.
    Personnellement, c’est par là que je commencerais.

    Bonne chance.

Les commentaires sont fermés.

Macron attaque nos libertés, piétine les Français, et méprise la civilisation française.

Aidez-nous à riposter.

Soutenez Nouvelles de France