Une centaine d’agriculteurs mettent le feu à la Mutuelle sociale agricole, au centre des impôts de Morlaix et empêchent les pompiers d’intervenir

Autres articles

41 Commentaires

  • Goupille , 20 Sep 2014 à 15:16 @ 15 h 16 min

    C’est exactement ce que j’ai pensé : “Ce n’est pas grave, c’est nous qui paierons les travaux”.

    Ces paysans bretons qui font tant pleurer sont les viandards qui produisent du porc dans des conditions immondes, vivent des subventions de la PAC, ont pollué les rivières, les nappes et les plages avec leurs épandages massifs de lisier (Ah ! les algues vertes qui empêchent le bobo parisien de jouir de sa villa de famille ! Et même que cela pue ! Et même que mon cheval en est mort !), et pourchassent les quelques agriculteurs dignes de ce nom qui essaient de faire encore une agriculture digne. Le défunt président à vie de la FNSEA était paysan breton, justement, jociste progressisite, productiviste à outrance.

    Que le bobo parisien mange français au juste prix, alors il pourra parler de la concurrence illégitime des marchés étrangers et de la survie des paysans.

  • toubib16 , 20 Sep 2014 à 16:46 @ 16 h 46 min

    Quand l’ensemble des français qui bossent se décideront-ils à faire la même chose à Bercy, Matignon, Palais Bourbon et Elysée ?
    Vivement le grand soir des invisibles ; ceux qui ne quémandent jamais rien ; ceux qui ne vivent pas d’assistanat ; ceux qui font vivre les autres par leur travail et le racket fiscal et social dont ils sont spoliés.

  • Robert , 20 Sep 2014 à 20:51 @ 20 h 51 min

    Les bretons, peuple courageux et généreux dont je fais partie, sont à bout.
    Les paysans, maraichers et marins sont pris à la gorge. Leurs élus sont tous vendus au mondialisme qui fait leur ruine.
    Cet acte désespéré est compréhensible et je me demande pourquoi il n’est pas survenu plus tôt.
    S’ils veulent des pistes pour les prochaines actions, le Crédit Agricole possède une grande partie des élevages par les crédits et les hypothèques, mais c’est au parlement européen à Bruxelles qu’il faudrait foutre le feu par ses aides qui les poussent à s’endetter.
    Si les bretons sont désespérés et n’ont plus rien à perdre, Valls et Hollande peuvent s’inquiéter.
    Mais ce qui me désole, c’est que le légalisme et le conformisme politique va sûrement encore l’emporter, des élus viendront leur lécher les fesses avec des belles promesses, ils voudront les croire et on sera reparti pour une génération de cocus sacrifiés et résignés.
    C’est plus d’un acte de désobéissance civique et d’un vote réellement contestataire massif et durable qui ferait reculer le pouvoir. Mais ça, c’est pas demain la veille en Bretagne.

  • Gisèle , 20 Sep 2014 à 22:38 @ 22 h 38 min

    J’ai dit la même chose !
    Et les ” chances ” du Trocadéro ??? ils ont été poursuivis ” EUX ” ???
    Je pense que cette ” justice ” injuste , finira de mettre le feu , et je crois que c’est ce que veulent sieur Valls et dame Taubira

  • Droal , 20 Sep 2014 à 22:38 @ 22 h 38 min

    Les Bretons sont essentiellement des déçus de François H. Ils en attendait trop. Comme tout ceux qui votent, ce sont des escroqués à l’espérance. Les abstentionnistes ne sont jamais déçus. Ils n’attendent rien. Ce sont des déçus de Nicolas qui ont fait élire François. Plus ceux qui n’ont pas vu qui il était: rien d’autre que ce qu’il croit être.

    Au fil du temps va se creuser cet abîme qu’il y a entre la population et les élites. Elle est irréversible. La communauté des élites est, dorénavant, fermée & enfer-mée. Elle gouverne, oui, mais personne.

  • Gisèle , 20 Sep 2014 à 22:39 @ 22 h 39 min

    @Goupille Ont ils le choix pour tenir face à la pression ??

  • Gisèle , 20 Sep 2014 à 22:47 @ 22 h 47 min

    Par contre , le documents qui ont brûlé à la MSA … : retards de paiements , dossiers perdus à refaire etc etc ….. .

Les commentaires sont fermés.