Audace 2012 prêt à peser sur les programmes des candidats à la présidentielle

Alors que la version définitive du Manifeste des 12 propositions du collectif Audace 2012 (site) a été envoyée lundi aux députés, mardi à l’exécutif et jeudi aux sénateurs, son Président François Billot de Lochner l’a présenté jeudi midi à quelques journalistes dont votre serviteur. Plusieurs groupes de travail regroupant une soixantaine de spécialistes ont contribué à formuler ces “mesures clefs” et “de bon sens” “rétablir la liberté d’expression”, “réduire les inégalités sociales”, “garantir l’ordre public”, “réglementer la fonction politique”, “soutenir les familles”“libérer l’enseignement”, “repenser l’immigration”, “interdire les déficits”, “promouvoir la personne humaine”, “créer un vrai service civique” ou encore “faciliter le référendum”.

85 associations représentant 670 000 personnes ont déjà rejoint Audace 2012, “plus que notre objectif qui était de réunir 500 000 personnes”, glisse tout sourire le Président de la Financière Saint-Louis. Il espère réunir à terme entre 100 et 120 organisations (soit un million de Français). Leur nom ne sera pas divulgué aux médias mais un huissier constatera régulièrement la réalité et la croissance de cette coalition.

L’UMP et le PS intéressés. L’objectif n’a pas varié depuis un an : “peser le plus possible auprès des candidats à l’élection présidentielle en 2012 » sachant qu’au second tour, “l’élection du Président de la République pourrait se jouer à 0,5 ou 2 points près”. L’UMP a déjà demandé à François Billot de Lochner de “passer” rue de la Boétie pour présenter son “manifeste”. Jean-François Copé, Valérie Pécresse, Luc Besson ou encore Xavier Bertrand auraient été séduits par certaines propositions. Michel Sapin, un proche du candidat du Parti socialiste François Hollande, a demandé en juillet à François Billot de Lochner de “passer” rue de Solférino, “dès que le manifeste sera prêt”. Dominique de Villepin et Jean-Louis Borloo étaient également intéressés… “Les programmes ne sont pas aussi verrouillés qu’on ne le croit”, assure François Billot de Lochner qui croit en la force de l’engagement, y compris des politiques.

Il se souvient d’une anecdote : au soir du premier tour de l’élection présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy a signé une lettre – impossible d’en connaître la teneur. Ce geste a, selon Lochner, permis de faire la différence face à Ségolène Royal. Et “le Président a totalement respecté cette signature” pendant le quinquennat, indique-t-il.

La tournée des formations politiques devrait commencer en novembre 2011, indique le Président d’Audace 2012, persuadé que “tous les partis joueront le jeu”. L’un d’entre eux aurait déjà indiqué qu’il allait s’inspirer de “beaucoup” de mesures du “manifeste”. Le collectif ne donnera pas de consigne de vote : “notre vocation, c’est simplement d’apporter un éclairage” aux électeurs. “Si nous pensons être utiles aux législatives, nous continuerons. Puis nous garderons la main encore un an pour vérifier que la coalition s’attèle à la mise en place des mesures pour lesquelles elle s’est engagée”.

Autres articles

1 Commentaire

  • Moulin Georges , 2 Nov 2011 à 17:16 @ 17 h 16 min

    Il serait utile que les candidats de DROITE ou de GAUCHE arrivés en 3ème position ou plus à la législative 2012 retirent leurs candidatures pour permettre un combat GAUCHE/DROITE. Il serait utile que les partis politiques prennent une position ferme et définitive dés maintenant. Qu’en pensez vous?

Les commentaires sont fermés.