“Front national”, Vichy, spectatrice voilée à l’Opéra Bastille, Zemmour, Ebola : Jean-Marie Le Pen se lâche

Ce lundi matin, Jean-Marie Le Pen a répondu aux questions d’Apolline de Malherbe sur BFMTV et RMC. Sur le possible changement de nom du Front National, le fondateur du parti a précisé: “Changer de nom, c’est tromper les gens”. “On change de nom quand on a fait faillite et qu’il faut avoir une autre couverture”, a-t-il ajouté :

“Bien sûr, Vichy est excusable” a répondu le député européen à une question de notre journaliste politique. “Vichy a fait ce qu’il pouvait pour essayer de défendre les Français contre un horrible malheur qui venait de se produire et dont étaient responsables les gens qui avaient dirigé le pays avant la défaite”, a-t-il précisé :

Apolline de Malherbe a évoqué l’incident à l’Opéra Bastille, les artistes ont refusé de jouer devant une spectatrice au visage voilé. “J’approuve l’attitude des artistes qui n’ont pas accepté de jouer devant quelqu’un qui bafouait ouvertement la loi”, a déclaré Jean-Marie Le Pen. “Un certain nombre de gens dans ce camp-là procède à la méthode du voleur chinois, c’est-à-dire on déplace un objet de quelques millimètres chaque jour et on ne s’aperçoit pas qu’il sort du champ de la vue” a-t-il ajouté :

Revoyez l’intégralité de l’entretien infra où Jean-Marie Le Pen dit l’estime qu’il a pour Eric Zemmour et prédit qu’Ebola va faire des dizaines, voire des centaines de millions de morts :

Autres articles

18 Commentaires

  • phil , 20 Oct 2014 à 11:39 @ 11 h 39 min

    rien à redire, impeccable, comme d’ab’ !!

  • Luc+ , 20 Oct 2014 à 12:55 @ 12 h 55 min

    Et vous Apoline de …Qu’est ce que l’on dira de vous lorsque vus serez morte ? Si quelqu’un y pense bien entendu…

  • Trahi , 20 Oct 2014 à 13:02 @ 13 h 02 min

    Quand JMLP parlait d’ébola il y a quelques mois, nos médias politiques et journalistes l’ont jugé comme un moins que rien estimant même que JMLP délirait, et bien qu’en pensent-ils vraiment aujourd’hui ces clowns?? JMLP égal à lui même sans langue de bois!!!!

  • marie france , 20 Oct 2014 à 14:57 @ 14 h 57 min

    toujours juste Jean Marie Le Pen ,Bravo!

  • Catholique & Français , 20 Oct 2014 à 15:00 @ 15 h 00 min

    Pourquoi ne parle-t-on JAMAIS des déments et des hurluberlus qui ont mené la France au pire désastre de son histoire en 1940. “Le Populaire” était le grand journal Socialiste de l’entre-deux guerres et Léon Blum, le ténor et la figure centrale du Parti de gauche.
    Voici des extraits d’articles et d’é ditoriaux du “Populaire” entre 1929 et 1933 :
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 6 décembre 1929 : “L’Allemagne ne déviera pas de la voie où l’effort intrépide de la social-démocratie l’a aiguillée.”
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 13 mai 1930 : “La France n’a plus à redouter l’agression allemande.”
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 15 mai 1930 : “Relativement à l’Allemagne, nous pouvons dès maintenant entamer le désarmement.”
    – Léon Blum dans “Le Populaire” : “Aujourd’hui, 30 juin 1930, les derniers détachements français auront évacué la troisième zone rhénane. Cinq ans avant l’échéance fixée par le traité de Versailles, l’occupation de l’Allemagne prend fin. Nous ne dissimulerons pas notre satisfaction et notre fierté. Ce qui s’accomplit aujourd’hui, c’est ce que nous avons voulu, ce que nous avons préparé, ce que nous avons fait… Les circonstances actuelles prouvent, avec une évidente clarté, que nous n’avons pas travaillé seulement pour la pacification de l’Europe, mais pour la sécurité de la France.”
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 24 juillet 1930 : “L’idée d’un gouvernement constitué par les bandes Hitler-Ludendorff, ou même dépendant d’elles de quelque façon, est parfaitement insensée.”
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 23 novembre 1930 : “Hitler est aujourd’hui loin du pouvoir.” (en septembre, 107 députés nazis viennent d’entrer au Reichstag !).
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 3 avril 1931 : “Le flot hitlérien commence à décroître.” (nazis et communistes se disputent les masses et s’organisent en vue de la lutte finale).
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 14 mars 1932 : “Les véritables vainqueurs de Hitler, ce sont les camarades sociaux-démocrates.” (Hidenburg vient d’être élu Président de la République face à Adolf Hitler qui a recueilli 13 millions 420.000 voix).
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 31 juillet 1932 : “Sauf erreur, c’est la première fois que le racisme hitlérien subit une pause dans sa marche en avant triomphale.” (élections législatives).
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 8 novembre 1932 : “Entre Hitler et le pouvoir, une barrière infranchissable est dressée. Hitler est désormais exclu du pouvoir. Il est même exclu, si je puis dire, de l’espérance du pouvoir.”
    – Léon Blum dans “Le Populaire” du 9 novembre 1932 : “L’accès du pouvoir légal et illégal est désormais clos devant Hitler. La social-démocratie a eu Hitler.” (Trois mois plus tard, Adolf Hitler sera Chancelier du Reich !).
    (sources : Horace de Carbuccia : “Le massacre de la Victoire” et “Les Racines de l’Enfer” chez Plon et, bien sûr, « Le Populaire ».)

  • Pascal63 , 20 Oct 2014 à 15:55 @ 15 h 55 min

    Se méfier des gens à particules , qui , il y a plus de 2 siècles, ont trahis leur Roi en votant sa mort !

  • Pascal63 , 20 Oct 2014 à 16:13 @ 16 h 13 min

    On parle toujours de la Shoa , jamais de l Holodomor perpétrée 10 ans plus tôt en Ukraine par ces memes gens , sous les ordres de Staline . Résultat : ‘6 à 7 millions d Ukrainiens ont subi une famine organisée ,des vols de la propriété et des spoliations en tout genre avec des charniers humains à la clé . Mais qui en parle ? Personne et pourtant ça fait parti de l Histoire qu on voudrait tant occulter.

Les commentaires sont fermés.