Les Restos du Cœur se plaignent d’une baisse drastique des dons : “On nous inflige des commentaires sur les supposées origines de nos bénéficiaires qui tuent des Français. Nous n’avions jamais subi cela”

Les Restos du Cœur se plaignent d’une baisse drastique des dons : “On nous inflige des commentaires sur les supposées origines de nos bénéficiaires qui tuent des Français. Nous n’avions jamais subi cela”

“Pendant deux jours, vendredi et samedi, les bénévoles des Restos du Cœur proposaient aux consommateurs, à la sortie des grandes surfaces, de donner un petit quelque chose pour l’association.

(…) Une campagne qui s’annonce moins fructueuse que les années précédentes, pendant la seule journée de vendredi, l’association n’a recueilli que six tonnes de marchandises sur l’ensemble des sites, alors que l’année dernière sur deux jours ils en avaient engrangé vingt-cinq tonnes. Une baisse conséquente que les bénévoles n’expliquent pas vraiment.

« On manque cruellement de moyen, on demande aux gens de donner même une petite chose, à la fin ça compte. Le comportement des personnes a aussi changé. Les gens donnent moins, on accepte le refus il n’y a aucune obligation, mais cette année on se fait aussi agresser verbalement. On nous inflige des commentaires par exemple, sur les supposées origines de nos bénéficiaires qui tuent des Français. Depuis des années que je participe aux collectes, nous n’avions jamais subi cela, c’est inadmissible » se lamente Anne-Marie. Mais cela ne suffit pas à entamer la détermination des bénévoles.”

Source : L’Alsace via FDesouche

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • louis , 20 octobre 2020 @ 9 h 37 min

    pauvre chérie tu n’as qu’a sortir de ton administration et regardes le réel tu comprendras pourquoi on t’insulte

  • secotine , 20 octobre 2020 @ 13 h 39 min

    les bénévoles des Restos doivent signer un engagement d’un an minimum. Une de mes amies s’est engagée mais au bout d’un an elle n’a pas prolongé trop “écoeurée” selon ses termes par le comportement et exigences de certains bénéficiaires.
    Personnellement je ne donne plus depuis que sur la liste qui était incluse dans le sac à l’entrée du super marché il était clairement indiqué de ne pas mettre de cassoulet, de petit salé aux lentilles, de boites de pâté, de café grand mère et de yaourts marque du magasin car “ça restait dans la réserve”.

  • Jacques , 20 octobre 2020 @ 14 h 05 min

    Si les bénévoles acceptent du petit salé aux lentilles, du jambon grille , du jarret … alors dans ce cas, je peux faire un don à chaque demande!! Seulement, on m’a dit, lors d’une collecte, “nous n’acceptons pas de porc” tout est dit non? Dans ce cas, pas de don de ma part!!

  • sybil , 20 octobre 2020 @ 22 h 24 min

    sa veut dire que aucun francais ne se sert aux resto pourtant cet les francais qui payent la factures mai de plus en plus misereux grace aux patrona hort sol ne payant pas d impots qui ont voler et baisser les salaires grace a la loie travailles et les retraitès leures retraites baisser graces aux milliardaires des fond de pansion hort sol et lue l outils qui detruit et apauvries les civilisations grco romaine pardon pour greco romaine fait historique on dois prendres les petit salèès et le porc on et en france 20000 d histoire et puis d ègouter de savoir que lue de bruxelle prend une partie des donts des francais quand on sais que certains bon et vieux francais fond les poubel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *