Le passeport sanitaire, c’est pour l’éternité

Le passeport sanitaire, c’est pour l’éternité

C’est un journaliste de gauche, Jean Quatremer, qui le dit. Raison de plus pour le refuser dès maintenant, et pour toujours :

Je me fiche de la menace de la 3e dose, en attendant celle de la 4e et de la 5e… Je n’ai même pas et n’aurai jamais les deux premières.

Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *