Pakistan : les dérives de la loi contre le blasphème

Le Pakistan connaît actuellement une inquiétante “chasse aux blasphémateurs”. Au début du mois, un couple de chrétiens a été lynché par la foule puis brûlé dans un four. L’imam local les avait accusés d’avoir détruit des pages du Coran. Le Premier ministre, Nawaz Sharif, promet que les coupables seront punis. Mais la controversée “loi sur le blasphème” provoque régulièrement des drames dans la République islamique :

Articles liés

5Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Goupille , 20 novembre 2014 @ 14 h 10 min

    On ne cohabite pas avec l’islam.

  • charles-de , 20 novembre 2014 @ 16 h 04 min

    On nous le serine tous les jours : “c’est une religion d’AMOUR, de PAIX et de TOLéRANCE” (encore Jack Lang il y a une quinzaine de jours ) !

  • eric-p , 20 novembre 2014 @ 18 h 19 min

    Qu’est-ce-que la communauté internationale attend pour sanctionner ces états fondamentalistes ?

  • Monsieur T , 21 novembre 2014 @ 0 h 38 min

    Il faudrait sanctionner la France aussi pour fondamentalisme antichrétien, car la christianophobie est cent fois plus virulente en France, certes les français chrétiens ne sont pas encore lynchés et incinérés dans des fours à briques, mais les attaques contre les lieux de cultes et les sépultures sont bien plus nombreuses qu’au Pakistan, sans parler d’une christianophobie laïcarde institutionnelle.

  • Monsieur T , 21 novembre 2014 @ 0 h 39 min

    Pas plus qu’avec le protestantisme ou le judaïsme ou la franc-maçonnerie, il faut avoir le courage de tout cité.

Les commentaires sont clôturés.