Lettre du père Zanotti-Sorkine aux musulmans

Le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine s’est adressé au monde musulman par une lettre appelant au calme, tout en regrettant que :

“le président de la République n’ait pas invité [Charlie Hebdo] à calmer le jeu des insultes prétendument humoristiques à l’égard de celui que vous considérez comme votre prophète.”

Pour finir par un appel à la paix :

“Chers musulmans qui souffrez de nos dessins bêtes et méchants, ne croyez pas – c’est un prêtre catholique qui vous parle – que le cœur chrétien les admet. Aussi, je vous en supplie, ne brûlez plus d’églises, ne lacérez plus le livre des Évangiles, ne tuez plus vos frères chrétiens, vous vous trompez de cible ! Nous ne sommes pas plus aimés que vous par notre pays qui condamne à mort, tous les jours davantage, l’avenir de la transcendance.”

Source: Boulevard Voltaire

Autres articles

30 Commentaires

  • V_Parlier , 21 Jan 2015 à 16:12 @ 16 h 12 min

    Un peu douillet, mais c’est vrai.

  • OFMAR , 21 Jan 2015 à 16:25 @ 16 h 25 min

    Un peu douillet? Je ne trouve pas: la condamnation à mort de l’avenir de la transcendance, ne dirait-on pas du Léon Bloy? Il était bien loin d’être mou….
    Mais visionnaire, ça c’est sûr….

  • GIPSY , 21 Jan 2015 à 17:34 @ 17 h 34 min

    V.Parlier,
    Sans doute ne connaissez-vous pas le Père ZANOTTI SORKINE;
    J’ai eu l’occasion d’assister à des messes célébrées par lui. L’église était toujours pleine à craquer. Ses sermons étaient MERVEILLEUX. Je puis vous assurer que tout le monde peut tirer son chapeau à ce Père

  • Pascal , 21 Jan 2015 à 17:43 @ 17 h 43 min

    « Ne portez plus atteinte à une seule vie humaine, répondez à la haine par la pitié, et vous plairez à Dieu, et il vous bénira, lui qui n’aime que l’amour… ».

    C’est ainsi que vous concluez votre adresse aux mahométans dont leur livre incréé, de toute éternité, inlibration de dieu, le Coran, ne comprend pas une seule fois le mot amour dans le sens d’amour du prochain. Mais il y a 354 occurrences du mot châtiment. Et c’est entre autres pour cette raison qu’ils se considèrent très supérieurs à vous, parce que leur dieu n’est justement pas un dieu d’amour mais un dieu de «justice». C’est pour cela que les Américains avaient été obligés par leurs alliés mahométans de rebaptiser leur intervention en Afghanistan après le 11/9 «Liberté immuable» en lieu et place du blasphématoire «Justice immuable». Quand ils brûlent des églises ou massacrent des chrétiens ils ne font qu’accomplir le dessein de dieu, ce n’est pas eux qui font cela, a travers eux c’est dieu qui agit, c’est écrit en toute lettre dans le Coran (Le butin 8.17).

  • feeloo , 21 Jan 2015 à 19:58 @ 19 h 58 min

    Ah! Léon Bloy! Géant maladroit mais Prophète!
    Interdit de ré-édition chez Soral!
    Immense écrivain catholique.
    Bernanos…
    A quand son interdiction?
    Quant à moi, je fais pousser des oranges.

  • hermeneias , 21 Jan 2015 à 20:30 @ 20 h 30 min

    Désolé j’apprécie habituellement le père M.Marie Z-Sorkine mais je pense qu’il se trompe en voulant mettre les musulmans de “son côté” , du côté catholique , pour défendre “l’avenir de la transcendance” .

    Je ne me sens pas concerné , comme chrétien catholique , par l’avenir de la Transcendance mais par un Dieu révélé en Jésus-Christ Transcendant et Immanent et aussi évoqué par l’intelligence et la Science devant l’ordre de l’univers

    Comme Paul et les pères de l’Eglise et st Thomas il nous faut “passer aux paiens” , assumer le meilleur du “paganisme” et de la laicité et de l’aspiration à la liberté et ne pas confondre “religion” et idéologie de soumission et d’aliénation .

    On ne sent pas bien là la libération apportée par le Christ ( une vraie “théologie de la vraie libération” non marxiste )

  • Goupille , 21 Jan 2015 à 21:15 @ 21 h 15 min

    La transcendance, c’est en effet le mystique-gazeux habituel. Même les Loges ont les leurs. Entre Grand Architecte, Déesse raison, Progrès, Droit de l’Hommisme et autres bataclans ou valeurs chrétiennes dévoyées.

    La seule question à se poser est celle de cette danse du ventre devant l’islam.
    Disons que nous allons jouer la complémentarité. Les uns offrent des loukoums, les autres préparent ce que doit.

Les commentaires sont fermés.

Memoires Jean-Marie Le Pen