Avortement : le Mouvement rural (basé à Pantin…) de la Jeunesse Chrétienne rétropédale

Avortement : le Mouvement rural (basé à Pantin…) de la Jeunesse Chrétienne rétropédale

et réclame désormais un dialogue sur l’avortement (qu’il persiste à appeler “IVG”) au sein de l’Église. Cela équivaut à réclamer la réouverture du débat sur l’esclavage au sein de l’Église… L’avortement est un assassinat et le seul dialogue à réclamer, ce que fait la Marche pour la Vie, est un dialogue dans une société ou débattre de l’avortement n’est plus possible. Cela, le MRJC le sait parfaitement. Voilà pourquoi le communiqué de cette association qui n’a plus rien de chrétien, noyautée par l’extrême gauche, sonne si faux. Il n’y a qu’Isabelle de Gaulmyn pour trouver que tout va bien :

Quant à la CEF, difficile de faire plus tiède que son porte-parole :

Articles liés

2Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • Gisèle , 21 janvier 2018 @ 23 h 49 min

    Dans ce cas précis , le mot ” dialoguer ” c’est une brèche ouverte où l’ennemi aura tôt fait de s’engouffrer .
    On ne discute pas avec l’ennemi , on le combat .

  • Marguerite , 22 janvier 2018 @ 8 h 12 min

    L’avortement est un CRIME ! Un point c’est tout. Il n’y a aucun dialogue possible car c’est une vérité intangible qu’il n’y a pas à discuter. Quand on parle de discussion C’est que la porte s’entrouvre. Elle doit rester fermée.

Les commentaires sont clôturés.