Brexit : le Portugal rassure les expatriés anglais

Brexit : le Portugal rassure les expatriés anglais

Enfin un pays qui ne joue pas le pourrissement de la situation, comme semble l’encourager l’Union européenne :

Articles liés

4Commentaires

Avarage Rating:
  • 0 / 10
  • jejomau , 21 janvier 2019 @ 15 h 19 min

    De toute façon Ben Allah va rassurer tout le monde : il vient d’avouer tranquillement qu’il est entré au Tchad sans visa alors que c’est impossible !!! Il dit aussi que les autorités “à la Présidence” avaient été informés par lui-même de son déplacement… Contrairement à ce qu’a affirmé la Présidence elle-même !!!!

    C’es un véritable scandale d’Etat ! Inimaginable !

    Alors, qu’on soit expatrié ou pas, quelle importance dans la Macronie !

  • Charles , 21 janvier 2019 @ 18 h 51 min

    Les Portugais sont les plus intelligents.
    Ils n’ont strictement rien à cirer de Berlinuxelles.
    Ils négocient déjà directement/discrètement avec le gouvernement britannique.
    Il suffira d’un accord de réciprocité calqué sur le système actuel.
    Avec en prime des avantages pour les britanniques tels que un couloir prioritaire
    aux postes douanes & police dans les aéroports.
    Les Portugais travaillant en GB continueront à y travailler
    et les Britanniques travaillant ou en retraite au Portugal de même.
    Les clowns de Berlinuxelles cherchent à créer des PB là ou ils n’existent pas.

    En général, les gros médias polysexuels de l’empire genriste, brassent du vent.
    Le paradoxe de la GB étant l’avantage d’une balance commerciale en déficit.
    La GC achète 2 fois plus qu’elle ne vend aux pays de l’empire UERSS .
    Les fabricants de l’empire vont ramper pour pouvoir continuer çà vendre en GB.
    Les exportations de la GB seront autorisés en échange de la réciprocité.
    De plus, tous les pays du monde se présenteront pour livrer les besoins insatisfaits.

  • Antoine , 22 janvier 2019 @ 16 h 53 min

    Le pied de nez à l’Union européenne. C’est d’ailleurs ce que devrait faire la France au lieu de mettre la pression sur les Britanniques.

  • Pierre 17 , 22 janvier 2019 @ 20 h 23 min

    Si le Portugal ne suit pas Barnier, Moscovici et toute la racaille bruxelloise, il faudra des sanctions exemplaires. Poutine a très probablement des agents à Lisbonne…

Les commentaires sont clôturés.