Sciences Po : Qui est donc l’inconnu poussé par le clan Descoing ?

Parmi les candidats à la direction de Sciences Po qui vont passer le grand oral ce samedi 23 février, on trouve Jean-Michel Blanquer ancien directeur général de l’enseignement scolaire à l’Éducation nationale, l’économiste Jean Pisani-Ferry, directeur de l’Institut Bruegel, le professeur agrégé de droit Louis Vogel, qui vient de terminer ses mandats de président de la Conférence des présidents d’université et de président de l’Université Paris II Panthéon-Assas, Christine Musselin, directrice du Centre de sociologie des organisations, etc. mais aussi… Frédéric Mion, actuel secrétaire général de Canal+, révèle LExpress.fr ce jeudi.

Pas d’expérience dans la direction d’un établissement d’enseignement supérieur mais des soutiens de poids

Âgé de 44 ans, normalien, énarque, diplômé de Sciences Po, ce dernier peut conter sur le soutien de proches de feu Richard Descoings, dont David Azema, directeur de l’Agence des participations de l’État. Rapporteur de la commission Attali sur l’avenir de l’enseignement supérieur, ancien conseiller au cabinet de Jack Lang, il avait été appelé par Richard Descoings dans le cadre d’une mission pour la section “service public” de l’école. Frédéric Mion est un “ami d’Isota”, une association créée par Me Caroline Mécary, avocate, et Pascal Houzelot, fondateur de la chaîne gay Pink TV et de Numéro 23, “la chaîne de la diversité”, qui milite pour la dénaturation du mariage et le droit à l’enfant. Autant dire que Mion directeur de Sciences Po, les cours obligatoires sur le genre ne sont pas prêts de devenir facultatifs…

Photo : Groupe Canal +

Autres articles

13 Commentaires

  • Gomez Aguilar , 21 février 2013 @ 17 h 35 min

    Ouais ok, on voit le genre, justement… Encore un directeur qui a de sévères risques d’être retrouvé inanimé un beau matin dans une chambre d’hôtel après avoir abusé de substances diverses en compagnie de gros blacks musclés… La tradition est la tradition, à Sciences Pipo…

  • Jean de Sancroize , 21 février 2013 @ 18 h 25 min

    Je pense également que le type en question a le profil a l’emploi : même moule que son prédécesseur. Quel job ! Des voyages, des chambres d’hôtels, des fiestas et peut être comme dit peut être Gomez des blacks biens montés. Quel pot à Science-po !

  • Goupille , 21 février 2013 @ 18 h 47 min

    Attali, Lang, Pink TV et Numero 23 : toutes les Internationales y sont.
    Et c’est dans ce chaudron que vont être (dé)formées les castes politicienne et médiatique de demain.

    Il serait temps de penser à ne pas laisser faire.

  • GV , 22 février 2013 @ 7 h 18 min

    Faut etre enc.. pour etre directeur a Sciences pot ?

  • Durbach , 22 février 2013 @ 8 h 40 min

    Les catholiques doivent déserter Sc. Po Paris et viser les autres IEP qui n’ont pas (encore?????) de tels enseignements obligatoires au cursus.
    Il serait par ailleurs bon que les anciens diplomés de cette ancienne grande maison rendent symboliquement leurs diplomes…

  • tirebouchon , 22 février 2013 @ 13 h 20 min

    Guillaume Pepy le veuf, au regard mi-divergent mi-convergent, doit savoir…mais serait étonnant que ces déviants ne se cooptent entre eux….ainsi va la démocratie à la Française…vivement les crocs de boucher en vente libre….

  • degabesatataouine , 23 février 2013 @ 1 h 05 min

    ” ce dernier peut compter sur le soutien de David Azema, . Rapporteur de la commission Attali ancien conseiller au cabinet de Jack Lang,il est un ami d’ une association créée par Me Caroline Mécary, ,”

    Tout commentaire affaiblirait la portée du texte.

Les commentaires sont fermés.